Le Jihad Défensif

La prétention des extrémistes que la communauté musulmane mène un Djihad défensif

Qui a décrété que la communauté est en état de Jihad « défensif » alors que le monde est régi par des conventions et des pactes internationaux ? Ni la jurisprudence, ni les organisations islamiques, ni les savants vertueux n’ont soutenu une chose pareille ! Il ne s’agit en fait que de la parole de personnes ignorantes et futiles.

Certes, le Jihad « défensif » est l’un des devoirs légiférés qui consiste à combattre quand on est attaqué par un ennemi (un envahisseur). Cependant, il ne peut se réaliser que sous la bannière de l’autorité légale et que lorsque toutes les conditions indispensables pour le mener sont remplies ; il ne faut pas non plus que ce type de Jihad débouche sur un mal encore pire que celui qu’on cherche à éradiquer. D’ailleurs, si le Musulman pieux se trouve dans l’incapacité d’accomplir ses devoirs religieux, Allah l’excusera et lui donnera une issue favorable :

« Et quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable. » [Le divorce, At-Talaq, verset 2]. Il dit aussi, Exalté soit-Il :

« Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses. » [Le divorce, At-Talaq, verset 4]. De même, si le Musulman se consacre à l’apprentissage de la science et à la prédication, et persévère pour le bien de la société et de la communauté à laquelle il appartient, cela sera d’une très grande utilité et apportera la véritable compréhension des choses.

Cheikh al-Islam Ibn Taymiyyah a dit : « Si l’homme, n’étant pas capable d’établir la souveraineté d’Allah sur terre à la pointe de l’épée, s’évertue à accomplir les bonnes actions telles que le conseil, l’invocation d’Allah en faveur de la nation, l’attachement au bien, alors il n’aura pas à exécuter une tAche supérieure à sa capacité. En fait, la religion se fonde sur la lumière de la bonne guidée et sur la force. »

L’éminent cheikh Mouhammad Ben Salah al-Ôthaymine a dit : « [...] Ainsi, le Jihad défensif implique la capacité de repousser les ennemis. Mais, si nous leur sommes inférieurs en matière de force et de munitions et si, par la même action, nous ne faisons qu’attiser leur tyrannie et leur livrer nos terres, nos biens et notre honneur, alors cela ne peut s’appeler "Jihad” : il est plutôt tentation, corruption et désobéissance à la législation lumineuse et aux décrets de la paix qui y figurent ». 

Dossier sur le terrorisme :

mar. 22 Rabi' 1
الثلاثاء 22 ربيع الأول



Articles récents
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Annuaire des mosquées
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2019