Le Terrorisme fait couler le Sang des Musulmans

L’effusion du sang sacré des Musulmans, des « protégés » et de ceux avec lesquels « un pacte de sécurité » a été conclu

Allah dit dans la sourate des Femmes :

« Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l’Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l’a frappé de Sa colère, l’a maudit et lui a préparé un énorme chAtiment » [Les femmes, an-Nissa, verset 93].

et Il dit aussi, Gloire et Pureté à Lui :

« Et ne vous tuez pas vous-mêmes. Allah, en vérité, est Miséricordieux envers vous » [Les femmes, an-Nissa, verset 29].

En fait, les versets dans lesquels Allah dénonce et condamne fermement ce type de crimes odieux et menace d’un chAtiment sans égal celui qui s’y livre sont nombreux. Nous pouvons citer ce verset magnifique de la sourate de La table servie :

« C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes » [La table servie, al-Maïda, verset 32].

Et la Sounna (la tradition prophétique) bénite regorge, elle aussi, de hadiths qui mettent en garde contre l’effusion du sang des Musulmans et des innocents. Citons à titre d’exemple le hadith dans lequel Le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) a dit : « L’assassinat d’un Musulman est plus grave pour Allah que la disparition de ce bas-monde » et cet autre hadith dans lequel il a dit aussi, paix et bénédiction d’Allah sur lui : « La foi du croyant demeurera saine tant qu’il ne s’est pas entaché les mains d’un sang interdit »

Il a dit encore, paix et bénédiction d’Allah sur lui : « Celui qui brandit son arme contre nous n’est pas des nôtres ». Qu’en est-il alors de celui qui répand le sang, démembre et déchiquète les corps !? Cheikh al-Islam Ibn Taymiyyah a dit dans ce contexte : « La corruption peut se rapporter soit à la religion soit à la vie ici-bas. Le plus haut degré de corruption dans la vie ici-bas est le fait de tuer injustement une Ame innocente. C’est pourquoi, l’homicide est l’un des plus grands péchés en Islam tout comme l’association qui constitue le plus haut degré de corruption en matière de religion »

Tuer une Ame innocente, c’est défier Allah et renier Sa sagesse suprême, c’est enfreindre Ses limites et remettre en cause Sa Bienfaisance et Son Omnipotence. D’ailleurs, l’histoire nous apprend que les criminels sont avant tout des monstres sanguinaires aux Ames insensibles et aux coeurs calcifiés. A-t-on besoin de rappeler que Le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) a dit que « L’assassinat d’un Musulman est plus grave pour Allah que la disparition de ce bas-monde ».

Les deux cheikhs (al-Boukhari et Mouslim) citent un hadith dans lequel Le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) a dit : « La première chose qui sera tranchée entre les gens est les crimes de sang ». Commentant ce hadith, al-Hafedh Ibn Hajar dit : « Cette assertion révèle la gravité de répandre le sang qu’Allah a prohibé, car le fait de placer quelque chose en premier lieu reflète son importance, et la gravité d’un péché se mesure en fonction de la gravité de ses conséquences et méfaits. L’homicide constitue sans conteste le péché le plus grave, c’est pourquoi les versets qui mettent en garde contre la perpétration des meurtres sont très nombreux »

Par ailleurs, l’une des conséquences désastreuses du terrorisme qui s’opposent diamétralement à l’esprit humanitaire de l’Islam est le fait de tuer les « protégés » (ceux avec lesquels des pactes ont été conclus) ou les non musulmans qui vivent en terre d’Islam (les gens du Livre appelés en arabe : les dhimmi). Maints versets criminalisent toute agression contre eux. Nous pouvons citer par exemple le verset 32 de la sourate de La table servie :

« C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes » [La table servie, al-Maïda, verset 32].

Et en ce qui concerne l’assassinat d’un innocent avec lequel un pacte de sécurité a été conclu ou d’un non musulman vivant en terre d’Islam, nous pouvons citer le hadith dans lequel Le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) a dit : « Celui qui tue injustement une personne avec laquelle un pacte de sécurité a été conclu, ne sentira jamais le parfum du paradis, lequel parfum se sent pourtant de la distance de quarante ans de marche », et il a dit, paix et bénédiction d’Allah sur lui : « La communauté des Musulmans est unie et indivisible, et même les plus jeunes veillent à sécurité de tout le monde. Quiconque trahit un Musulman, s’attirera la malédiction d’Allah, des anges et de toute l’humanité. Au Jour de la Résurrection, Allah n’acceptera de lui, ni oeuvres, ni repentir ». C’est dire à quel point la trahison et l’assassinat sont incriminés, et c’est dans ce sens qu’Allah dit :

« Ô les croyants ! Remplissez fidèlement vos engagements ! ... » [La table servie, al-Maïda, verset 1].

« Et remplissez l’engagement, car on sera interrogé au sujet des engagements » [Le voyage nocturne, al-Isra, verset 34].

Le message que recèlent ces versets est on ne peut plus clair. Et Allah de nous avertir d’être du nombre des perdants dont Il a dit :

« Et celui à qui on a enjolivé sa mauvaise action au point qu'il la voit belle ... » [Le Créateur, Fatir, verset 8].



Dossier sur le terrorisme :

mar. 22 Rabi' 1
الثلاثاء 22 ربيع الأول



Articles récents
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Annuaire des mosquées
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2019