Pourquoi je me suis converti à l’islam et enterré mon identité hindoue : Raees Mohammed, le fondateur de Dalit Camera

Anciennement connu sous le nom de Ravichandran Bathran, Raees Mohammed est le fondateur de Dalit Camera. Au cours de ses années de recherche, il a compris que l'islam est la seule religion en Inde avec la force d'annihiler le système des castes.
pourquoi je me suis converti a lislam et enterre mon identite hindoue raees mohammed le fondateur de dalit camera
Crédit d'image : Dalit Camera
Publié le 24 septembre 2020, par Samir | 13 h 15 min
Temps de lecture : 4 minutes

« Babasaheb Ambedkar, principal rédacteur de la constitution indienne, avait raison lorsqu’il a dit que quitter l’hindouisme était le seul moyen de combattre la caste. » Suivant ses traces, Raees Mohammed choisi de quitter l’hindouisme et d’embrasser l’islam le 30 janvier 2020 à Kodungallur, une ville historique.

La date et le lieu sont significatifs. Kodungallur est l’endroit où la première mosquée indienne a été construite. C’est aussi le jour où le premier terroriste hindutva Nathuram Godse a assassiné Mohandas Karamchand Gandhi. C’est aussi le jour de la naissance de Rohith Vemula, qui s’est battu contre la discrimination de caste dans l’hindouisme.

Une religion pour l’émancipation

« Dans mon enfance, en tant que dévot de Lord Ayyappa, je suis allé 6 fois à Kodungallur. C’est aussi là que le secrétaire d’État du Kerala, Najmal Babu, a adopté l’islam en 2015. Le rationaliste Thanthai Periyar avait dit que si l’on voulait anéantir la caste en 15 minutes et vivre avec respect de soi, alors l’islam est la seule solution. »

Le mouvement anti-caste est le plus ancien mouvement socioculturel en cours en Inde. La principale revendication est de considérer les intouchables comme des citoyens égaux dans la société hindoue, et d’être placés sous le champ d’application de la Constitution plutôt que de la religion hindoue.

Lutte pour l’égalité

« Nous vivons dans une région vallonnée. Là, les castes supérieures vivent dans la région des collines et les castes inférieures vivent en contrebas des collines. Ma communauté est une communauté de récupération. Les charognards et les balayeurs ne sont pas autorisés à l’intérieur des maisons des hindous des castes supérieures. Même les toilettes sont construites à l’extérieur des maisons. Au contraire, les mosquées ont des toilettes dans leurs locaux. Une toilette n’est pas considérée comme impie. C’est là que je suis tombé amoureux des mosquées. Je n’ai trouvé aucune bonne raison pour laquelle les Dalits doivent continuer à porter l’hindouisme sur leurs épaules. »

« C’est alors que j’ai embrassé l’islam et enterré mon identité hindoue. Je ne veux pas faire référence à mon nom hindou parce que si vous plongez profondément, tous les noms hindous ne font qu’indirectement référence à la caste, et je ne veux pas que ce Raees Mohammed porte l’ancien bagage.

Le nom n’est pas le vrai problème. Après tout, mes parents m’ont nommé avec tant d’amour. Mais le problème survient lorsque la société hindoue attache ce nom à une caste et instille un stéréotype de l’occupation héréditaire du ramassage. Mon père a été maltraité parce que la société hindoue a dit qu’il faisait un travail considéré comme sale. Mon père était un travailleur sanitaire et ma mère était balayeuse dans une école locale. Au cours des 15 dernières années, j’ai travaillé pour lutter contre la discrimination et l’intouchabilité auxquelles sont confrontés mes parents et des dizaines de milliers de personnes comme eux en raison de leur travail. »

Pourquoi conserver le mot Dalit ?

« Beaucoup de gens me demandent de laisser tomber le mot Dalit de Dalit Camera. Dalit n’est pas un terme pour désigner le corps physique des intouchables, c’est un concept révolutionnaire que Dalit Panthers a conçu. Maintenant, je n’ai pas de caste. Mais faire partie de Dalit Camera est un signe de solidarité que je montre aux Dalit Panthers et à mes frères et sœurs musulmans bien-aimés.

Ainsi, les Dalits et les musulmans ont une bataille à combattre. Le combat des musulmans est de nature constitutionnelle. Le combat des Dalits est social, ce qui est plus difficile. De nombreux Dalits ne savent toujours pas qu’ils sont traités de manière inégale à cause de l’hindouisme. C’est pour cette raison que les Dalits ne sont pas conscients qu’eux aussi pourraient se retrouver un jour sans citoyenneté. »

La communauté dalit est généralement anti-musulmane. D’ailleurs, il était anti-musulman au départ. Il croyait que les musulmans étaient un peuple sale et qu’ils encourageaient les terroristes. Après s’être engagé avec certains membres de l’Organisation islamique des étudiants de l’Université internationale des langues étrangères (EFLU), son point de vue sur les musulmans a changé.

En diffusant en direct sa conversion sur la page Facebook de la caméra Dalit, Raees a déclaré: « J’embrasse l’islam pour le respect de soi et la dignité. Je marque la mort au fascisme et à l’hindouisme que j’ai porté pendant 38 ans. Toutes ces années, je me suis retrouvé maltraité et discriminé. Après 10 ans de recherche, j’ai trouvé des toilettes dans des mosquées… et j’ai trouvé la porte du respect de soi et d’une vie digne. ».

sam. 7 Rabi' 1
السبت 7 ربيع الأول

Articles récents
islam plus de 50 mosquees et associations interpellent le president emmanuel macron
egypte al azhar qualifie les propos de macron sur lislam et le separatisme de racistes
reponse a ceux qui font passer leur raison avant les dalils preuves religieuses
la mecque cheikh soudais inaugure le lancement dun robot sterilisateur pour la grande mosquee
pourquoi le chef du pentagone sest il rendu en algerie 14 ans apres son dernier voyage a alger
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Annuaire des mosquées
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2020