Où sont les rois et leurs fils ?

ou sont les rois et leurs fils
Crédit d'image :
Publié le 27 novembre 2016, par Samir | 1 h 07 min
Temps de lecture : 2 minutes

Où est celui qui a bâti les forteresses et s’est cru en sécurité ? Où est celui qui a planté les vergers et les a clôturés ? Où est celui qui s’est érigé un lit de gloire sur lequel il s’est installé, et a cru avoir atteint le summum ?

Il a cru qu’il vivrait pour l’éternité, mais sa vision était faussée. C’est le destructeur des plaisirs qui l’a battu et lui a tout repris. De son cheval il l’a désarçonné ; l’humiliation, il lui a fait goûter ; vers la maison des épreuves il l’a emporté et l’a fait disparaître. Là dans les ténèbres de l’obscurité il l’a délaissé, dans l’ignorance sur ce que sera son devenir.

En vérité, le sage est celui qui profite de sa vie ; car les jours sont chaque jour volés, et il regarde : tu bâtis et tu amasses, et les traces disparaissent, et tu espères perdurer, alors que les jours de ta vie sont volés.

Ô toi qui possèdes une raison perspicace ! Réfléchis, car survivre n’est que prétention. Chaque chose a un terme. Où sont les rois et leurs fils, ceux qui, lorsque les gens se levaient par respect, s’asseyaient ? Ceux qui, dans toute bataille, faisaient craindre la force de leur épée, ceux que les gardes protégeaient de l’approche des autres.

La mort les a submergés et la tombe dans son sein les a serrés. Leurs cadavres inertes, prisonniers sous la terre. Même leur souvenir s’est effacé, comme s’ils n’avaient auparavant jamais existé.

Par Allah ! Si tu voyais ce que la main de la mort a fait d’eux, et ceux que les vers de terre de leur cadavre ont consommé ! Tu verrais là un spectacle dont ton cœur serait affligé, et tu verrais ce que tu ne voudrais point éprouver. Après qu’ils aient eu un visage éclatant, on reste figé de constater comment toute cette beauté a été consumée.

Des ossements pourris, sans vie, desquels la chair a complètement disparu. Et cette denture, qui jadis, parlait en toute éloquence. Jusqu’à quand vas-tu ne pas te retenir ? Quand vas-tu renoncer au mal ? Jusqu’à quand tes larmes resteront-elles sans fendre et jaillir ?

mar. 16 Safar
الثلاثاء 16 صفر



Articles récents
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Annuaire des mosquées
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2019