Que dit l’islam sur le comportement du musulman envers les animaux ?

Est-ce que l'Islam considére les animaux comme des amis ou comme de simples produits pour notre usage? Les animaux ont-ils le droit d'être traités d'une manière particulière ? Quel sont les devoirs des êtres humains envers les animaux ?
que dit lislam sur le comportement du musulman envers les animaux
Crédit d'image : akhbar ajila
Publié le 4 novembre 2018, par Samir | 15 h 53 min

Bien avant toute association pour la prévention de la cruauté envers les animaux, le plus ancien groupe de défense du bien-être des animaux au monde, l’islam, prescrivait la bonté aux animaux et élevait la cruauté envers les animaux au niveau du péché, une action qui déplaît au Créateur.

Un être humain est tenu pour responsable par Allah de la façon dont il traite un animal. Traiter un animal peut être une source de récompense d’Allah ou une source de punition. Les gens ont demandé au Prophète (sallallahou ‘alayhi wa sallam), « Ô Messager d’Allah, y a t-il une récompense pour le traitement des animaux ?  » Il leur a répondu : « Il y a une récompense à servir tout être vivant. »

L’animal, une cause d’entrée au Paradis ou en Enfer

Dans un autre hadith rapporté par al Boukhari dans son sahih, notre prophète bien aimé (‘alayhi assalatou wa ssalam) a dit : « Un homme assoifé marchait ; il est descendu dans un puits et en a bu de l’eau. En sortant, il a vu un chien haletant et mangeant de la boue à cause d’une soif excessive. L’homme a dit: « Ce (chien) souffre de ce que je souffrais ! ». Alors (il est descendu le puits), a rempli sa chaussure avec de l’eau, l’a saisie avec ses dents, a grimpé et a abreuvé le chien. Allah l’a récompensé pour sa (bonne) action et lui a pardonné ». Les gens ont demandé : « Ô Messager d’Allah! Y a-t-il une récompense pour nous de servir (les) animaux? ”Il a répondu : « Oui, il y a une récompense pour servir tout être vivant ».

Une autre hadith rapporté par al Boukhari nous informe que le prophète d’Allah (sallallahou ‘alayhi wa sallam) a déclaré :  » Alors qu’un chien contournait un puits et était sur le point de mourir de soif, une prostituée des enfants d’Israël l’a vue. Elle ôta sa chaussure la remplit d’eau et la donna à boire. Alors Allah lui a pardonné grâce à de cette bonne action. »

Une personne peut également aller en enfer pour avoir maltraité un animal. « Une femme est entrée en Enfer à cause d’un chat qu’elle a attaché et qu’elle n’a pas nourri, ni l’a laissée manger de la vermine de la terre. » [al Boukhari & Mouslim]

Une fois, le prophète (sallallahou ‘alayhi wa sallam) entra dans un jardin appartenant aux Ansar (les premiers habitants de Médine). Un chameau a vu le prophète (sallallahou ‘alayhi wa sallam) et a commencé à pleurer. Il s’est alors approché de lui et a caressé sa tête jusqu’à ce qu’il se calme, puis le prophète (sallallahou ‘alayhi wa sallam) est allé chercher son propriétaire et lui a dit : « Ne craignez-vous pas Allah en ce qui concerne cet animal qu’Allah a mis en votre possession ? Il m’a déploré que vous le mainteniez affamé et que vous le chargiez d’un lourd fardeau, ce qui le fatigue. » [Abou Dawoud]

À une autre occasion, un homme a pris un œuf dans un nid d’oiseau, ce qui a forcé la mère-oiseau à tourner autour de la tête du prophète (sallallahou ‘alayhi wa sallam). Il a demandé qui avait fait mal à la mère en prenant son œuf. Dès qu’il a trouvé l’homme qui l’a fait, il lui a demandé: « Remets-le par pitié pour l’oiseau. » [Sahih al-Boukhari].

Il dit aussi : « Celui qui ne fait pas preuve de miséricorde n’en recevra pas. » [al-Boukhari]

Certains animaux rendent service à l’homme

Dans le même temps, des animaux ont été créés au profit de l’homme. Allah a permis aux êtres humains de manger des bonnes choses qu’Il leur a préparées et cela inclut la viande de certains animaux. Ce faisant, l’islam a établi des directives humaines pour le sacrifice rituel, comme dans la religion juive. D’ailleurs, le musulman a le droit de manger casher.

L’islam exige que l’instrument utilisé pour l’abattage de l’animal soit extrêmement tranchant. Une autre directive est de ne pas abattre un animal à la vue d’autres animaux sur le point d’être abattus. Le Messager d’Allah (sallallahou ‘alayhi wa sallam) a déclaré : « Le Jour du Jugement, toute personne qui montre de la miséricorde, même à un animal qu’il est en train de massacrer, il lui sera fait miséricorde » [al Boukhari].

Tuer les insectes et animaux nuisibles 

Outre le massacre humain des animaux que Dieu permet aux musulmans de manger, il est également permis de tuer des animaux nuisibles, tels que de puissants chiens enragés, des loups, des serpents venimeux, des scorpions et des souris. Mais même dans ce cas, ils ne doivent pas être tués avec cruauté et leurs souffrances ne doivent pas être prolongées.

En résumé, un musulman doit observer les règles suivantes dans le traitement des animaux : les nourrir et leur donner à boire, les traiter avec compassion et ne jamais les torturer, mutiler ou brûler.

mer. 13 Rabi' 1
الأربعاء 13 ربيع الأول



Articles récents
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Annuaire des mosquées
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2018