Un défunt meurt en laissant une dette à ses enfants, doivent-ils la payer ?

un defunt meurt en laissant une dette a ses enfants doivent ils la payer
Crédit d'image : choisir.com
Publié le 8 avril 2019, par Samir | 2 h 32 min
Temps de lecture : moins d'une minute

Ce n’est pas obligatoire en droit musulman. Seulement, cela fait partie de la bienfaisance envers les parents qui est un devoir. En revanche, si le défunt possède une maison à son nom par exemple, elle fait partie de l’héritage. Et c’est avec la vente de cette maison qu’ils devront payer la dette, sauf s’ils ont les moyens de la régler autrement et que le maison doit être gardée pour une bonne raison.

Mais si le défunt ne laisse aucun héritage, ses enfants n’ont pas pour obligation de régler sa dette. C’est plutôt un devoir moral de piété et de bienfaisance car la place des parents en islam est très importante. Donc si on a les moyens, on paye la dette de son père ou sa mère défunte.

ven. 16 Rabi' 1
الجمعة 16 ربيع الأول

Articles récents
la chine augmente ses elevages de porcs et force les ouighours a en manger
reprise des 5 prieres quotidiennes et de la priere du vendredi dans les mosquees
des actes contraires a lislam pour defendre lislam et les musulmans
attentat de la mecque en 1979 les musulmans sont aussi victimes du terrorisme
le boycott des produits francais suite aux commentaires de macron sur lislam
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Questions réponses sur l'islam
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2021