Prier Dhohr en oubliant d’avoir accompli salat al Fajr, dans quel ordre prier ?

Que doit-on faire lorsqu'on se rappelle qu'on a oublié une prière après l'heure de début de la prière suivante ? Faut-il faire d'abord la prière oubliée ou couper la prière en cours ?
prier dhohr en oubliant davoir accompli salat al fajr dans quel ordre prier
Crédit d'image : express.co.uk
Publié le 27 janvier 2020, par Samir | 23 h 37 min
Temps de lecture : 2 minutes

Oublier une prière est rare, mais cela peut arriver. On peut se rappeler qu’on a pas prié al asr au moment de prier de al maghrib. Autre exemple après avoir prié Dhohr, on se souvient qu’on a pas prié al fajr.

Sur le fait d’accomplir les prières dans l’ordre

Les imams Abou Hanifa, Malik et Ahmed sont d’avis qu’il est obligatoire de faire ses prières manquées dans l’ordre. Une preuve en cela est que lorsque le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) a raté certaines prières le jour d’al-Khandaq, il les a faites dans l’ordre. Al Boukhari et Mouslim ont rapporté de Jabir ibn ‘Abdillah que le Prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) a prié ‘Asr le jour d’al-Khandaq après le coucher du soleil, puis il pria Maghrib après cela. Al Boukhari a rapporté que le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) a dit: « Priez comme vous m’avez vu prier. »

Si une personne oublie de les prier dans l’ordre

L’obligation de les prier afin de ne plus s’appliquer si l’on oublie, parce que le Prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) a dit: « Allah pardonnera à ma Oummah pour leurs erreurs et ce qu’ils oublient, et ce qu’ils sont obligés de faire. » C’est le point de vue des hanafites et des hanbalites.

Si une personne oublie une prière et ne se souvient pas avant que l’heure de la prochaine prière ne commence, alors elle s’en souvient, l’un des 3 scénarios suivants doit s’appliquer :

1- Il se souvient de la prière manquée avant de commencer la prière en cours. Dans ce cas, il doit commencer par la prière manquée, puis prier la prière qui est actuellement due.

2- Il prie la prière en cours et la termine, puis il se souvient qu’il doit encore faire la prière manquée qu’il n’a pas encore priée. Sa prière actuelle est valide et il n’a qu’à faire la prière manquée, et il est excusé de ne pas les avoir priés dans le bon ordre parce qu’il a oublié.

3- Il se souvient lors de la prière en cours qu’il n’a pas fait la prière précédente qu’il a manqué. Il doit donc terminer la prière en cours, qui devient alors une prière nafil (surérogatoire), puis il doit prier la prière manquée ratée, puis refaire la prière en cours, afin de les maintenir dans le bon ordre. C’est le point de vue de l’Imam Ahmad.

Shaykh al-Islam Ibn Taymiyah a dit : « Quand il se souvient de la prière oubliée pendant la prière actuelle, c’est comme s’il se souvenait avant de commencer. Mais s’il ne se souvient pas, alors la prière actuelle est valide selon la majorité des savants, comme Abou Hanifa, Ahmed, ach-Chafi’i… »

L’accomplissement de la prière en cours est moustahab (recommandé), pas wajib (obligatoire). S’il arrête cette prière, prie celle manquée, puis accompli la prière en cours, c’est permis. Certains savants moins nombreux sont d’avis qu’il faut terminer la prière en cours puis faire la prière manquée.

Wallahou a’lam.

lun. 9 Shawwal
الاثنين 9 شوّال

Articles récents
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Annuaire des mosquées
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2020