Le statut du mari qui s’absente et délaisse sa femme plus de 4 mois

le statut du mari qui delaisse sa femme plus de 4 mois
Crédit d'image : Michael Drogomyretsky
Publié le 16 février 2020, par Samir | 11 h 51 min
Temps de lecture : 3 minutes

En dehors des cas où le couple s’est mis d’accord sur une absence longue durée du mari pour des raisons exceptionnelles, un homme ne devrait pas laisser sa femme plus de 4 mois sans revenir auprès d’elle.

Omr ibn al Khattab (radiallahou 'anhou) a intérrogé sa fille Hafsa qui compte parmi les mères des croyants, une des femme du prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam): « Combien de temps supporte la femme sans son mari ? » Elle lui répondit : « 4 mois ». C’est un qiyas, une sorte de comparaison, d’analogie, basée sur la durée du serment dans le verset :

« Pour ceux qui font le serment de se priver de leurs femmes, il y a un délai d’attente de quatre mois. Et s’ils reviennent (de leur serment) celui-ci sera annulé, car Allah est certes Pardonneur et Miséricordieux. Mais s’ils se décident au divorce, (celui-ci devient exécutoire) car Allah est certes Audient et Omniscient. ». [al Baqara, verset 226-227]

Celui qui s’absente et qui ne va pas voir sa femme pendant une longue durée, c’est un manquement au droit de sa femme. Tant qu’elle ne dit rien, son mariage tient toujours, malgré qu’il n’est pas permis de la délaisser tout ce temps. Comment peut-on délaisser sa femme (et ses enfants) plus de 4 mois ?

C’est pourquoi il revient à la femme de plein droit d’aller se plaindre auprès du qadi (juge musulman, dans les pays où l’islam est la religion d’état) de la manière suivante par exemple : « Mon mari m’a laissé durant x temps ». Suite à cela, le qadi va prendre contact avec son mari par les moyens dont il dispose pour lui dire la chose suivante, en résumé : « Soit tu reviens, soit tu la divorces, il ne t’es pas permis de la laisser en suspens durant tout ce temps. » S’il ne répond pas aux demandes du qadi, ce dernier prononcera son divorce et libérera ainsi la femme de ce mari irresponsable. En droit musulman, on appelle cela talaq ad-darar.

Conseil aux femmes dont les maris s’absentent longuement

De nos jours, très rares sont les déplacements professionnels qui durent plus de 4 mois sans possibilité de revenir chez soi ne serait-ce qu’un weekend. Dans de nombreux cas malheureusement, l’absence du mari s’explique par le fait qu’il mène une double vie : une épouse en France et l’autre dans son pays d’origine ou encore 2 femmes dans le même pays sans que l’une ne soit au courant de l’existence de l’autre. Au moment de se marier, votre mari n’envisageait pas vous quitter un seul instant. Qu’est-ce qui a bien pu se passer pour qu’aujourd’hui il se permette de s’absenter si longtemps ?

Renseignez-vous discrètement auprès de sa famille et des gens qui le fréquente pour obtenir la vérité sur ses absences injustifiées qui ne tiennent pas la route. En général, cela commence par l’absence de dépenses au sein du foyer. Votre mari touche un revenu mais vous n’en voyez pas la couleur. C’est souvent le signe qu’une autre femme lui aspire son argent, avec son consentement. Egalement, si votre mari se cache pour discuter au téléphone, ou bien s’il ne vous permet pas d’accéder à son téléphone comme bon vous semble, ce n’est pas normal dans la grande majorité des cas. Soyez vigilantes avant qu’il ne soit trop tard et n’hésitez pas à faire valoir vos droits car même dans un pays laïc, la loi est souvent du côté des femmes.

sam. 11 Sha'bane
السبت 11 شعبان

Articles récents
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Annuaire des mosquées
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2020