La femme enceinte ou qui allaite doit-elle jeûner Ramadan ? Grossesse et rattrapage des jours manqués

la femme enceinte ou qui allaite doit elle jeuner ramadan grossesse et rattrapage des jours manques
Crédit d'image : mumzworld
Publié le 10 avril 2019, par Samir | 16 h 53 min
Temps de lecture : 1 minute

Etre enceinte n’est pas une maladie. C’est quelque chose de tout à fait naturel, accompagné de nombreux changements hormonaux certes. Par conséquent, la femme enceinte ou qui allaite a le droit de jeûner, qu’elle soit au premier mois de sa grossesse ou au dernier mois. Rien ne l’empêche ou l’interdit de jeûner si elle se porte bien.

Cela dit, si sa grossesse est accompagnée de maladie, alors elle est considérée comme malade, comme n’importe quelle personne malade. La règle générale est qu’à partir du moment où une personne est gênée par la maladie, et il ne fait aucun doute que la maladie d’une femme enceinte est beaucoup plus dure à supporter, alors elle mange. Si elle ressent de la fatigue et que cela devient difficile, elle ne jeûne pas.

Les savants divergent sur la manière de rattraper les jours manqués

Si elle ne jeûne pas car elle est fatiguée, elle doit seulement rattraper les jours manqués (qada). Ceci est l’avis des 4 écoles juridiques et l’avis le plus connu.

D’autre part, si elle ne jeûne pas à cause de son bébé, c’est à dire qu’elle ne ressent aucune gêne, mais son médecin lui dit que le jeûne va nuire au bébé dans son ventre ou à son allaitement, elle est dans le cas de ce qu’on appelle iftar li ajl al ghayr, c’est à dire ne pas jeûner à cause d’autrui. Dans ce cas précis, elle rattrapera les jours manqués et le père de l’enfant doit nourrir un pauvre pour chaque jour manqué (fidya).

Un autre avis minoritaire, tiré de la fatwa de Abdallah ibn Ibbas et Abdallah ibn Omar (radiallahou 'anhoum), est beaucoup plus facile à appliquer. D’après ces compagnons, parmi les plus grands compagnons du prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam), la femme enceinte ou qui allaite ne pouvant pas supporter le jeûne n’a pas à rattraper les jours manqués. Elle doit seulement nourrir un pauvre par jour, soit 29 ou 30 pauvres selon les mois.

Wallahou a’lam.

ven. 22 Dhoul Hidjah
الجمعة 22 ذو الحجة



Articles récents
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Annuaire des mosquées
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2019