Est-ce que les invocations repoussent le destin ? La doua et la destinée en question

Est-il vrai qu'il n'y a que les douas qui peuvent repousser la destinée ? Et si c'est vrai, est-ce que les douas permettent de vivre plus longtemps en éloignant le jour de sa mort ? Comment est-ce possible ?
est ce que les invocations repoussent le destin la doua et la destinee en question
Crédit d'image : Wikimedia/CC/NASA/JPL-Caltech and The Hubble Heritage Team (STScI/AURA)
Publié le 5 mai 2020, par Samir | 5 h 53 min
Temps de lecture : 4 minutes

La question de savoir de savoir si les douas repoussent la mort ou de savoir si les douas changent le mektoub est une question complexe que nous allons tenter de vous résumer en quelques minutes de lecture.

Tout part du hadith authentique rapporté dans les 2 sahih de Al Boukhari et Mouslim où le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) dit : Celui qui souhaite que « younsa lahou fi atharihi » (que sa vie lui soit prolongée) et « youbsata, lahou fi rizqihi » (que sa subsistance lui soit allongée), qu’il maintienne les liens de sang.

Les savants sont divisés en 2 avis sur la compréhension de ce hadith. Le premier groupe est d’avis que le prophète fait ici allusion à la baraka, c’est à dire qu’Allah mettre la bénédiction dans sa vie et sa subsistance. En d’autres termes, d’après cette compréhension, le musulman accompli en une durée courte ce qui prendrait normalement beaucoup plus de temps, du fait de la baraka d’Allah. Idem pour ses biens, ce sera comme s’ils sont inépuisables et se diminuent très lentement.

Ce premier avis dit donc que c’est une question de baraka, que ce n’est pas un allongement réel.

Le deuxième groupe de savants est d’avis qu’il s’agit d’un vrai allongement au sens propre du terme, et ce dont vers quoi tend le nafs. Par exemple, si son rizq devait être de 100 000 euros durant sa vie, il sera de 150 000 euros ou bien plus encore. S’il devait vivre 60 ans, il vivra alors 70 ans. Seul Allah connait l’augmentation, c’est juste un exemple pour faciliter la compréhension.

Dans ce cas, la destinée est en fait 2 destinées. Le premier destin est celui qu’Allah a écrit 50 000 ans avant la création des cieux et de la terre. Celui-ci ne change pas quoi qu’il arrive, comme l’a confirmé le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) : « Les plumes sont levées, les encres séchées ». C’est aussi validé par le verset dans lequel Allah dit :

{ Allah efface ou confirme ce qu’Il veut en l’Ecriture primordiale est auprès de Lui. } [Sourate 13, ar-Ra’d – Verset 39]

Allah efface ce qu’il veut (ce qui a été décrété au 120ème jour dans le ventre de nos mères et dont les anges ont connaissance au moment voulu), et à lui revient l’Ecriture primordiale, celle écrite 50 000 ans avant la création des cieux et de la terre dont seul Allah connait le contenu.

Prenons l’exemple de quelqu’un à qui, dans le ventre de sa mère, les anges ont au accès à l’écrit disant qu’il vivra 60 ans. Cette personne a maintenu les liens de sang avec piété. Arrivé à 65 ans, au moment où l’Ange de la Mort viendra prendre son âme, il lui sera dit « laissez le vivre jusqu’à 70 ans ». Yamhoullahou ma yasha, Allah modifie ce qu’il veut. Les 65 ans sont devenus 70 ans. Idem pour sa subsistance, il sera dit aux anges d’écrire pour lui 200 000 euros au lieu de 100 000 euros.

Le deuxième avis penche donc pour un prolongement et une augmentation réelle, pas une baraka comme le premier avis de savants.

Une remarque importante s’impose alors. Dans le livre auprès d’Allah dont seul Lui a connaissance, il été déjà écrit que cette personne vivrait 70 ans, car Allah savait déjà que cette personne allait bien se comporter vis à vis de sa famille et que sa vie lui sera prolongée. Allah connait le futur. C’est al Awwalou wa al Akhirou wa Dhahirou wa al Batinou. Le livre d’Allah contenant le destin final des êtres n’est pas partagé avec les anges. Ils n’ont accès qu’à une information partielle.

Pour nous, cela ne change strictement rien car on ne connait pas notre mektoub. Allah nous laisse le choix de nos actions, et Allah sait d’avance ce que nous allons faire, sans qu’il nous impose de le faire. C’est par sa Science qui englobe toute chose qu’il a fait écrire le détail de toutes nos vies 50 000 ans avant la création des cieux et de la terre. C’est une incitation à faire beaucoup de douas et bien se comporter car il se peut que cela soit la cause du prolongement de notre vie et notre subsistance.

L’invocation qui repousse la destinée est celle écrite dans le livre d’Allah. Allah y a inscrit que par la cause de telle ou telle doua, le destin de cette personne qui était écrit dans le livre dont les anges ont eu connaissance dans le ventre de nos mère va changer. C’est une leçon pour la création entière : seul Allah connait réellement le moment de notre mort. Aucun ange ni djinn ni personne, pas même l’ange de la mort, ne détient les clés de l’invisible.

{ C’est Lui qui détient les clefs de l’Inconnaissable. Nul autre que Lui ne les connaît. Et Il connaît ce qui est dans la terre ferme, comme dans la mer. Et pas une feuille ne tombe sans qu’Il ne le sache. Et pas une graine dans les ténèbres de la terre, rien de frais ou de sec, qui ne soit consigné dans un livre explicite. } [Sourate 6, al An’am – Verset 59]

Wallahou a’lam.

mer. 10 Rabi' 2
الأربعاء 10 ربيع الآخر

Articles récents
attentat de la mecque en 1979 les musulmans sont aussi victimes du terrorisme
le boycott des produits francais suite aux commentaires de macron sur lislam
que passe il entre erdogan et macron
islam plus de 50 mosquees et associations interpellent le president emmanuel macron
egypte al azhar qualifie les propos de macron sur lislam et le separatisme de racistes
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Questions réponses sur l'islam
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2020