Musulman et menteur, c’est possible ? J’ai menti, que dois-je faire pour réparer un mensonge ?

Combien de fois quelqu'un vous a-t-il préparé de la nourriture et vous a demandé si vous l'aimiez ou non ? Faut-il vraiment répondre ce qu'on pense au risque de blesser la personne ? Il est assez simple de répondre à ces questions lorsque vous dites la vérité. Mais qu'advient-il si votre réaction est défavorable ?
musulman et menteur cest possible jai menti que dois je faire pour reparer un mensonge
Crédit d'image : Marino Degano
Publié le 30 novembre 2018, par Samir | 0 h 02 min

Combien de fois un(e) ami(e) vous a-t-il demandé de commenter sa tenue que vous trouvez horrible. La nourriture que votre femme ou votre mère vous a préparée a un goût si fade qu vous avez du mal à l’avaler, même avec en buvant beaucoup d’eau. Face à ces types de scénarios, il n’y a que 2 options : mentir ou ne pas mentir.

Mentir est un péché grave et doit être évité à tout prix. Des petits mensonges apparemment insignifiants peuvent conduire à des mensonges encore plus grands qui mènent à l’immoralité. Mentir, c’est de l’hypocrisie. Le messager d’Allah (sallallahou alayhi wa sallam) a dit dans un hadith rapporté par al Boukhari : « L’hypocrite a 3 caractéristiques : il ment, il enfreint sa promesse et viole la confiance. »

Il n’est jamais bon de blesser les sentiments de quelqu’un. Pourtant, raconter des mensonges, même si l’intention est de préserver le sentiment de quelqu’un, ce n’est pas top du tout. Il suffit de savoir comment s’adresser aux gens.

Allah dit dans le Coran :

« Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et soyez avec les véridiques. » [Coran 9/119].

Dans un autre hadith, rapporté par al-Bayhaqi, le prophète (sallallahou alayhi wa sallam) a dit « Le mensonge n’est valable ni étant sérieux ni en plaisantant. »

Prenons l’histoire du prophète Mouhammed (sallallahou alayhi wa sallam) quand on lui a offert un lézard à manger. Après avoir été interrogé sur le fait de le manger, il a déclaré : « Je ne suis ni le mangeur de celui-ci ni son prohibiteur. » (rapporté par al-Boukhari wa Mouslim). La plupart d’entre nous, s’ils se trouvaient dans une situation similaire, imagineraient probablement un mensonge pour éviter de manger ce lézard.

Malheureusement, une fois que vous dites des mensonges, il sera difficile de s’arrêter. Parfois, vous ne réalisez même pas que vous mentez parce que vous l’avez fait si souvent. C’est d’ailleurs comme cela que les officiers de police mettent les délinquants face à leurs contradictions. Ils mentent tellement qu’ils ne savent plus ce qu’ils ont dit.

Imaginez combien de fois vous racontez ces petits mensonges au cours d’une même journée. Quelles que soient les intentions, ces petits mensonges s’additionnent rapidement. Et avant de vous en rendre compte, vous êtes entré dans un tourbillon de mensonges qui pourrait bien vous rattraper et causer une immense humiliation.

Mentir pour le divertissement ou amuser la galerie

Avez-vous déjà menti à quelqu’un pour impressionner ou faire rire ?

Le poisson d’avril , par exemple, est une période entière de 24 heures consacrée à la tromperie. On devrait appeler cette journée la journée du mensonge. Regardez la ruse du diable. Sous couvert d’un joli poisson tout mignon, des musulmans se permettent de mentir à tout va. De quel droit ? On suit notre religion ou celle des autres ?

Le prophète (alayhi as-salatou wa salam) a dit :  » Malheur à celui qui parle aux gens et qui ment pour les faire rire, malheur à lui, malheur à lui.  » [Ahmed fi mousnadih]

Malhonnêteté dans les relations d’affaires

Que vous dirigiez une entreprise ou tentiez simplement de vendre votre ancienne voiture à un acheteur privé, la malhonnêteté dans vos relations commerciales peut surgir rapidement et peut-être même sans que vous vous en rendiez compte.

Par exemple, vous voulez vendre votre voiture à un bon prix pour en acheter une meilleure. Mais votre ancienne voiture a quelques défauts mineurs que vous oubliez de mentionner à l’acheteur éventuel en diminuant la gravité du défaut. En mentant sur l’état de fonctionnement d’un véhicule, vous risquez de causer du tort à celui qui l’achète, surtout si le défaut provoque un accident.

Faire sembler d’être malade

Une petit coup de fil à votre patron, c’est facile. En faisant semblant d’être malade, vous imposez à vos collègues le fardeau d’accomplir inutilement votre charge de travail afin que vous puissiez prendre un jour de repos. Cela peut avoir des effets néfastes sur l’entreprise ou le lieu de travail, surtout si vous faites partie intégrante de l’équipe. Votre absence peut aussi entraîner une perte pour votre employeur.

Pareil en ce qui concerne les taches ménagères. Vous faites peut-être semblant d’avoir de la fièvre pour vous extirper de la cuisine, ou feignez d’avoir une blessure pour ne pas participer à une sortie que vous n’aimez pas.

Au lieu de mentir pour éviter une circonstance, soyez courageux et affrontez-la. Dites à votre patron la vérité sur la raison pour laquelle vous voulez un jour de congé, peut-être qu’il l’approuvera. Au lieu de faire semblant d’être malade, prenez le temps d’expliquer pourquoi vous n’êtes pas d’humeur à cuisiner ou à participer à une activité. On est toujours capable de sortir honnêtement de n’importe quelle situation.

Exceptions à la règle

Toutes les formes de mensonge sont interdites dans l’islam. Cependant, il existe quelques exceptions où le mensonge devient permis. Un musulman est autorisé à mentir pendant la guerre (dans l’optique d’une stratégie ou d’une ruse), mais aussi lorsqu’il cache un innocent de ses oppresseurs. Enfin, n’est pas menteur celui qui s’efforce de réconcilier les gens en propageant le bien.

J’ai menti, que dois-je faire ?

La première des choses à faire, c’est de se repentir devant Allah, demander pardon, regretter et s’engager à ne plus recommencer. Si ce mensonge a causé du tort à quelqu’un, il est bon d’aller s’excuser. A défaut de pouvoir le faire, ou si cela va représente un risque, invoquez Allah pour cette personne et faites une aumône. Si le jour du Jugement cette personne vient se plaindre de vous auprès du Maître Suprême, vous auriez de quoi compenser insha Allah.

Pour ne pas récidiver, rappelez vous la parole du prophète (sallallahou alayhi wa sallam) rapportée par l’imam Mouslim : « L’homme ne cesse de mentir au point qu’il soit inscrit auprès d’Allah comme un menteur. Aucun caractère n’était plus détestable au prophète (sallallahou alayhi wa sallam) que le recours au mensonge.

Aussi dure soit-elle, la vérité vous libérera toujours.

Quelques sagesses sur le mensonge

  • Si la vérité blesse, le mensonge tue.
  • Mieux vaut une vérité qui fait mal qu’un mensonge qui fait du bien
  • La vérité n’est jamais aussi douloureuse que la découverte d’un mensonge.
  • La vérité blesse une seule fois… le mensonge, à chaque fois que tu y penses.
Le poisson d’avril , par exemple, est une période entière de 24 heures consacrée à la tromperie. On devrait appeler cette journée la journée du mensonge. Cliquez pour tweeter
mer. 5 Rabi' 2
الأربعاء 5 ربيع الآخر



Articles récents
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Annuaire des mosquées
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2018