La Chine augmente ses élevages de porcs et force les Ouïghours musulmans à en manger

Les anciens détenus affirment que l'alimentation forcée de porc est la pratique la plus répandue dans les camps de soit disant rééducation et les centres de détention.
la chine augmente ses elevages de porcs et force les ouighours a en manger
Crédit d'image : viewpoint.net.in
Publié le 5 décembre 2020, par Samir | 23 h 47 min
Temps de lecture : 3 minutes

Cela fait plus de 2 ans que Sayragul Sautbay a été libéré d’un camp de rééducation dans la région la plus occidentale de la Chine, le Xinjiang. Pourtant, la mère de 2 enfants souffre encore de cauchemars et de flashbacks dus à « l’humiliation et la violence » qu’elle a subies pendant sa détention. Sautbay, médecin et éducatrice qui vit maintenant en Suède, a récemment publié un livre dans lequel elle détaille son calvaire, notamment le fait d’être témoin de passages à tabac, d’abus physiques et de stérilisation forcée.

Dans une récente interview avec Al Jazeera, elle a mis davantage en lumière d’autres indignités auxquelles les Ouïghours et d’autres minorités musulmanes ont été soumis, notamment la consommation de porc, une viande strictement interdite dans l’islam. Mais dans les cas de vie ou de mort, sa consommation est permise jusqu’à satiété pour certains savants, seulement ce qui suffit à tenir le coup selon d’autres. Mais là n’est pas la quesiton.

« Tous les vendredis, nous étions obligés de manger de la viande de porc », a déclaré Sautbay. Ils ont délibérément choisi un jour sacré pour les musulmans, avec de lourdes punitions et tortures en cas de refus d’en manger. La politique était conçue pour infliger honte et culpabilité aux détenus musulmans et qu’il était difficile d’expliquer avec des mots les émotions qu’elle ressentait chaque fois qu’elle mangeait de la viande. « Je me sentais comme une personne différente. Tout autour de moi est devenu sombre. C’était vraiment difficile à accepter », dit-elle.

Les documents et les articles de presse approuvés par l’État soutiennent le discours au sein des communautés ouïghoures selon lequel il y a un effort «actif» pour promouvoir et développer l’élevage porcin dans la région. En novembre 2019, le principal administrateur du Xinjiang, Shohrat Zakir, a déclaré que la région autonome serait transformée en un « centre d’élevage de porcs », un geste qui, selon les Ouïghours, est un affront à leur mode de vie. Les Ouïghours représentent 90% de la population de la ville et des environs.

Cela fait partie de la tentative d’éradiquer complètement la culture et la religion des habitants du Xinjiang, de rendre les Ouïghours laïques et de les endoctriner pour qu’ils suivent le parti communiste et deviennent agnostiques ou athées.

Un endoctrinement dès le plus jeune âge

Le gouvernement du Xinjiang aurait également commencé à donner du porc aux enfants ouïghours, avec l’idée qu’en les commençant jeunes, ils développeraient le goût de la nourriture haram. Dans le même ordre d’idée en 2018, dans le cadre de la politique officielle de l’État, le gouvernement du Xinjiang a également obligé tous les restaurants halal de la région à « fonctionner normalement » pendant le Ramadan, contrairement aux années précédentes où ces mêmes établissements étaient fermés pendant le Ramadan. Une fausse manière de s’assurer que les Ouïghours mangent et ne jeûnent pas pendant la journée.

La Chine a défendu sa politique dans la région, affirmant que l’approche était nécessaire pour lutter contre les « 3 maux de l’extrémisme, du séparatisme et du terrorisme ». Elle nie l’existence des camps de rééducation dans lesquels les Nations Unies ont déclaré que plus d’un million de personnes ont été détenues, affirmant à la place qu’il gère des centres professionnels qui lui permettent de « recycler » la population ouïghoure et de leur enseigner de nouvelles compétences.

Selon l’Institut australien de politique stratégique en septembre, il y a au moins 380 camps de rééducation et centres de détention dans le Xinjiang.

mar. 3 Joumada 1
الثلاثاء 3 جمادى الأول

Articles récents
la chine augmente ses elevages de porcs et force les ouighours a en manger
reprise des 5 prieres quotidiennes et de la priere du vendredi dans les mosquees
des actes contraires a lislam pour defendre lislam et les musulmans
attentat de la mecque en 1979 les musulmans sont aussi victimes du terrorisme
le boycott des produits francais suite aux commentaires de macron sur lislam
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Questions réponses sur l'islam
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2021