Un officier saoudien choqué après avoir écouté l’enregistrement épouvantable de l’assassinat de Khashoggi

Erdogan affirme que les enregistrements de Khashoggi ont choqué les services de renseignement saoudiens. Le président turc a déclaré que son gouvernement avait diffusé des enregistrements présumés du meurtre à tous ceux qui souhaitaient les écouter.
un officier saoudien choque apres avoir ecoute lenregistrement de lassassinat de khashoggi
Crédit d'image : AFP
Publié le 13 novembre 2018, par Samir | 19 h 13 min

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que les enregistrements liés à l’assassinat de Jamal Khashoggi, qu’Ankara a partagé avec ses alliés occidentaux, sont « épouvantables », et ont choqué un officier des renseignements saoudien qui les avait écoutés, ont rapporté les médias locaux.

Khashoggi, critique du prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed bin Salman, a été tué le 2 octobre au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, dans un attentat qui, selon Erdogan, a été ordonné aux « plus hauts niveaux » du gouvernement saoudien. Le dirigeant turc, alors qu’il rentrait d’une visite de week-end en France, a déclaré aux journalistes mardi qu’il avait discuté du meurtre du journaliste saoudien avec les dirigeants américains, français et allemands à Paris.

« Nous avons diffusé les enregistrements relatifs à ce meurtre à tous ceux qui nous en réclamaient. Notre service de renseignement n’a rien caché. Nous les avons diffusés à tous ceux qui le souhaitaient, y compris les Saoudiens, les États-Unis, la France, le Canada, l’Allemagne et la Grande-Bretagne », a-t-il déclaré.

« Les enregistrements sont vraiment épouvantables. En effet, lorsque l’officier des renseignements saoudien a écouté ces enregistrements, il était tellement choqué qu’il a déclaré : « Celui-ci doit avoir pris de l’héroïne, seule une personne qui en prend pourrait le faire », a t-il ajouté.

L’assassinat de Khashoggi a provoqué l’indignation mondiale. Mais les puissances mondiales ont pris peu de mesures concrètes contre l’Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, qui s’est rangée du côté des États-Unis dans sa politique visant à contenir l’influence iranienne au Moyen-Orient.

Qui a donné l’ordre de tuer Khashoggi ?

Erdogan a déclaré qu’il était clair que le meurtre était planifié et que l’ordre émanait du plus haut niveau des autorités saoudiennes, mais qu’il ne pouvait pas penser de la sorte au roi Salman, pour qui il jouissait d’un « respect illimité ».

Le prince héritier a assuré qu’il va clarifier la situation et faire le nécessaire. « Nous attendons patiemment », a déclaré Erdogan, ajoutant que les auteurs du meurtre faisaient partie des 18 suspects arrêtés en Arabie saoudite. « Il doit être révélé qui leur a donné l’ordre d’assassiner. »

L’Arabie saoudite a changé de récit à propos du meurtre à plusieurs reprises face au tollé international et à un scepticisme croissant à son égard. Après plus de deux semaines de refus, Riyad a reconnu que Khashoggi avait été tué dans un meurtre prémédité, mais que le meurtre était une « opération non autorisée » non planifiée.

mer. 17 Joumada 1
الأربعاء 17 جمادى الأول



Articles récents
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Annuaire des mosquées
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2019