Que se passe t-il vraiment entre Erdogan et Macron ?

Le torchon continue de bruler entre le dirigeant turc et français depuis qu'Emmanuel Macron a déclaré que l'islam était une religion « en crise » dans le monde entier.
que passe il entre erdogan et macron
Crédit d'image : Adem Altan/AFP/Getty Images
Publié le 26 octobre 2020, par Samir | 23 h 46 min
Temps de lecture : 3 minutes

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé les turcs à boycotter les produits français dans un conflit croissant sur le soutien de Paris au droit de caricaturer le prophète Mouhammed (sallallahou 'alayhi wa sallam).

Les commentaires de lundi sont intervenus quelques jours à peine après qu’Erdogan ait suggéré à son homologue français, le président Emmanuel Macron, de subir un bilan de santé mentale après avoir annoncé un plan de « réforme de l’islam » afin de le rendre plus compatible avec les valeurs républicaines de la France.  L’islam est pourtant déjà compatible avec ces valeurs. Il suffit de bien s’informer.

Décrivant l’islam comme une religion en crise dans le monde entier, Macron a annoncé plus tôt en octobre des mesures pour lutter contre la radicalisation des musulmans dont la population en France est estimée à 6 millions d’habitants.

Les tensions en France se sont encore intensifiées à la suite du meurtre de Samuel Paty, un enseignant du collège qui a montré à ses élèves des dessins du prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) lors d’une discussion sur la liberté d’expression. Si le rappel par la France de son ambassadeur sur les propos d’Erdogan est une première, les 2 dirigeants se sont affrontés ces derniers mois sur des questions allant du conflit en Libye à l’exploration pétrolière en Méditerranée orientale.

« Je fais appel à mon peuple. Ne faites jamais attention aux marques françaises. Ne les achetez pas », a déclaré Erdogan lors d’un événement dans la capitale turque Ankara lundi. Son annonce avait été précédée quelques jours plus tôt d’appels au boycott au Moyen-Orient et dans le monde musulman au sens large pour protester contre Macron qui avait promis à la France de ne pas abandonner les caricatures.

« Quel est le problème que cette personne appelée Macron a avec l’islam et les musulmans ? Macron a besoin d’un traitement psychiatrique », a déclaré Erdogan lors d’une réunion de son parti au pouvoir pour la justice et le développement ce week-end.

Macron a cherché à justifier ses réformes prévues en suggérant qu’une communauté parallèle vivant sous des lois distinctes, distinctes et contraires aux valeurs laïques de la France, voyait le jour. Les autorités ont déjà ordonné la fermeture d’une mosquée dans une banlieue parisienne (Pantin) et lancé plusieurs raids contre des groupes accusés de contribuer à la radicalisation de la jeunesse.

Le Conflit Arménie-Azerbaïdjan

En Azerbaïdjan comme en Libye, Macron a contesté le soutien d’Erdogan à un camp rival, condamnant fin septembre ce qu’il a appelé le soutien « imprudent et dangereux » du dirigeant turc aux forces azéries dans leur tentative de reprendre la région séparatiste et occupée par les Arméniens. « La France reste extrêmement préoccupée par les propos belliqueux de la Turquie… qui suppriment essentiellement toute inhibition de l’Azerbaïdjan dans ce qui serait une reconquête du nord du Karabakh. Cela nous n’accepterons pas », a déclaré le président français.

Quelques jours plus tard, Macron a allégué que la Turquie avait envoyé des combattants syriens pour soutenir les forces azéries, faisant écho à une accusation similaire faite en janvier à Ankara sur son déploiement de « mercenaires » syriens en Libye. Erdogan a averti en septembre Macron de « ne pas jouer » avec son pays lors d’une confrontation entre la Grèce et Chypre d’une part et la Turquie d’autre part.

« Ne joue pas avec le peuple turc. Ne jouez pas avec la Turquie », a déclaré Erdogan dans un discours télévisé marquant le 40e anniversaire d’un coup d’État de 1980. Ankara et Athènes ont été empêtrées dans ce qui est devenu un différend de plus en plus tenace sur les ressources en hydrocarbures de la Méditerranée orientale qui a souvent attiré les puissances européennes, dont la France.

Macron avait déclaré quelques jours plus tôt que les Européens devaient adopter une position « claire et ferme » non pas contre « la Turquie en tant que nation et peuple, mais avec le gouvernement du président Recep Tayyip Erdogan, qui a pris des mesures inacceptables ».

dim. 14 Rabi' 2
الأحد 14 ربيع الآخر

Articles récents
attentat de la mecque en 1979 les musulmans sont aussi victimes du terrorisme
le boycott des produits francais suite aux commentaires de macron sur lislam
que passe il entre erdogan et macron
islam plus de 50 mosquees et associations interpellent le president emmanuel macron
egypte al azhar qualifie les propos de macron sur lislam et le separatisme de racistes
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Questions réponses sur l'islam
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2020