Que dit vraiment l’islam sur la conduite des femmes ?

Le secrétaire général de la Ligue Mondiale Musulmane (MWL), le Cheikh Mouhammed Al-Issa, a expliqué que l'arrêté royal la délivrance de permis de conduire pour les femmes se base sur des normes religieuses qui mettent les choses au clair.
que dit lislam sur la conduite des femmes
Crédit d'image : Le Point Afrique
Publié le 10 octobre 2017, par Samir | 18 h 32 min

Une décision rassurante qui confortera la position prise depuis des années par les intellectuels musulmans comme Tariq Ramadan. « Les femmes, comme tout le monde à cet égard, ont le droit de conduire, et il ne serait pas juste de nier à quiconque leurs droits légitimes en raison des arguments d’un groupe isolé ».

Une décision qui va dans le sens de la charia

Il a ajouté: « Le consensus islamique et universel a permis cette étape positive. Le décret royal applique la charia qui est désireuse d’accorder aux femmes leurs droits de toutes les manières possibles, notamment en leur permettant de conduire. »

Al-Issa a conclu que quiconque insiste pour refuser aux femmes le droit de conduire après toutes les garanties apportées, doutent des valeurs des gens et en la capacités des institutions. Cela fait partie de la mauvaise opinion sur les gens, qui est un péché dans l’islam. On ne doit pas penser du mal (mauvaises intentions) des autres.

« Ce qu’ils font aussi, c’est punir tout le monde pour les actes répréhensibles d’un petit groupe, ce qui est inacceptable dans la religion et dans la logique ».

« Le Roi Salman a émis ce décret sans l’appliquer immédiatement, mais après un délai suffisant, ce qui est la preuve que tous les arrangements seront pris en charge judicieusement. La loi islamique déclare que s’il y avait des arguments concernant une question, seul le gardien peut prendre une décision finale, surtout lorsque des chercheurs de l’enseignement supérieurs ont souligné que l’islam n’interdit pas aux femmes de conduire. En outre, n’oublions pas que le gouvernement a toujours été très pointu quant à la promotion et au maintien des valeurs sur lesquelles il a construit son existence « , a ajouté le cheikh Al-Issa.

Le Cheikh Albani disait déjà il y a longtemps : « S’il lui est permis de diriger un âne, il lui est permis de conduire une voiture. Quelqu’un a dit que cela n’est pas permis ? Quelqu’un a dit qu’il lui est interdit de conduire un âne ? Non, personne n’a dit qu’il ne lui est pas permis, mais c’est le contraire qui a été dit. Et parmi ces 2 choses, quelle est la plus difficile ? Que dis-tu ? La voiture ou l’âne ? »

dim. 29 Rabi' 1
الأحد 29 ربيع الأول



Articles récents
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Annuaire des mosquées
Devenir musulman - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2017