Comprendre le Wahhabisme : est-ce une secte ? Qu’est-ce qu’un Wahhabite ?

Le wahhabisme est souvent décrié sur internet et auprès des soit-disant spécialistes de l'islam (souvent non-musulmans au passage). Mais qu'en est-il vraiment à ce sujet ? Que disent les savants au sujet de ce qu'on appelle à tort le wahhabisme ?
le wahhabisme est il une secte quest ce quest un wahhabite
Crédit d'image : ledesk.ma
Publié le 22 juillet 2019, par Samir | 22 h 16 min
Temps de lecture : 4 minutes

Il existe 2 formes du wahhabisme. L’une qui n’a rien à voir avec l’islam, qui répand le désordre sur terre. Ce type de wahhabisme existait avant même l’imam Mouhammed ibn Abdelwahhab. C’est cette forme de wahabisme que les livres du madhab malikite mettent en garde. Les avertissements contre ce wahhabisme étaient donc présent avant la naissance de l’imam réformateur Mouhammed ibn Abdelwahhab. Il s’agit des suiveurs de Abdelwahhab ibn Roustoum. Ce wahhabisme est un wahhabisme kharijite.

Comprendre le wahabisme

Quant à la prédication du moujadid Mouhammed ibn Abdelwahhab at-Tamimi n’a rien à voir avec cette dérive sectaire. C’était un homme de science parmi les ‘oulémas et son père était un qadi (juge musulman). Il a été élevé dans un environnement très religieux et suivait le madhab hanbalite (al hanabila), l’une des 4 écoles juridiques. Il s’est trouvé dans une époque où le shirk (l’associationnisme) était très répandu dans la péninsule arabique. Les gens construisaient autour des tombes, des mosquées et des temples.

A titre d’exemple, il est rapporté que dans le cimetière de Baqi’ à Medine, beaucoup de tombes avaient des constructions (qiba) et sortes de symboles. Quand l’imam ibn Abdelwahhab a appelé les gens au tawhid (l’unicité d’Allah), il l’a fait par étapes. Il allait voir les gens alors qu’ils faisaient le tawaf autour de la tombe de Zayd ibn al Khattab, le frère de ‘Omar ibn al Khattab. Il a trouvé des gens tourner autour de sa tombe et leur dit alors « Allah est meilleur que Zayd », puis il s’en allait, jusqu’au jour où il a fini par détruire les constructions autour des tombes des compagnons.

C’est souvent pour cette raison que les détracteurs du wahhabisme disent que les wahhabites n’ont pas de respect pour les morts. Alors même que celui qui a ordonné la destruction des constructions autour des tombes n’est autre que le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam). Mouslim rapporte d’après ‘Ali ibn Abi Talib que le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) a dit de ne pas faire de tombes mouchrifan, c’est à dire élevées, mais plutôt de les rabaisser (« sawwaytahou »), et de n’y laisser aucune image. Le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) avait envoyé ‘Ali pour rendre les tombes plus basses. Et dans un autre hadith authentique rapporté par Mouslim dans le hadith de Jabir, le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) a interdit la construction sur les tombes, qu’on écrive dessus ni l’utilisation de la chaux. Et les savants sont unanimes là-dessus.

Le wahabisme est-il une secte ?

Ce serait une erreur de se revendiquer wahhabite car il n’y a aucune fierté à cela. D’ailleurs, aucun savant ou prédicateur d’Arabie Saoudite (car c’est eux qui sont visés quand on parle de wahhabisme) digne de ce nom ne se revendique wahhabite. Ces appellations viennent souvent de personnes extérieures qui cherchent à diviser l’unité des musulmans.

Si le wahhabisme était vraiment une secte, ceux qui sont accusés de wahhabisme s’appuieraient sur les paroles de Mouhammed ibn Abdelwahhab comme dalils, au même titre que le Coran ou les hadiths par exemple. Mais ce n’est pas le cas. Ils fondent leur argumentations, comme tous les musulmans, sur les paroles du prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam), des compagnons et des pieux prédécesseurs. L’école juridique qu’ils suivent est le madhab de l’imam Ahmad, le madhab hanbalite, et ils mettent l’accent sur les écrits des savants Ibn Taymiyya et son élève Ibn al Qayyim.

Cependant, si l’imam Mouhammed ibn Abdelwahhab a dit ou fait des choses contraires au Coran, à la Sounna ou à un consensus des savants, c’est bien sûr à rejeter. Il ne faut pas d’approuver bêtement tous ses dires, d’autant qu’il a vécu dans un contexte global de colonisation et de soumission des pays musulmans avec des enjeux stratégiques majeurs. Ce qu’il a dit ou fait à son époque n’est peut être plus valable aujourd’hui. Ses positions notamment face à l’empire ottoman lui ont même valu d’être qualifié de kharijite par certains savants de son époque.

De nos jours, nous ne connaissons pas de savant de l’islam qui remet en cause le fait que Mouhammed ibn Abdelwahhab et son père étaient des hommes de science. Cela ne veut pas dire qu’ils ont eu raison sur tout ce qu’ils ont fait car il y a largement de quoi débattre là-dessus. Mais l’honnêteté intellectuelle est de reconnaître leur statut, qu’on soit d’accord ou pas avec certains avis des hanbalites, qu’on soit fâché ou pas avec la politique de l’Arabie Saoudite. Ne mélangeons pas tout.

dim. 18 Rabi' 2
الأحد 18 ربيع الآخر



Articles récents
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Annuaire des mosquées
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2019