Le rôle crucial de l’islam dans les élections

le role crucial de lislam dans les elections
Crédit d'image :
Publié le 9 mai 2017, par Samir | 1 h 24 min
Temps de lecture : 2 minutes

Les musulmans et l’islam ont joué un rôle important dans les élections françaises, à la fois comme objets du discours politique et comme acteurs à part entière. On en oublierait presque que ce fut la première élection française tenue en état d’urgence, et que les libertés civiles de base sont suspendues. Même les politiciens traditionnels ont commencé à parler sommairement du «problème» de l’islam en France. Marine Le Pen, fraîchement vaincue Emmanuel Macron, a préconisé d’arrêter l’immigration, en grande partie celle des pays musulmans.

Dans l’état actuel des choses, environ la moitié des musulmans français se décrivent comme laïques. Une autre grande proportion est ambivalente de s’identifier comme musulman, ayant grandi dans une société essentiellement laïque sans beaucoup de connaissance de leur religion. L’aile droite française est consternée qu’un peu plus d’un quart des musulmans que disent que la loi musulmane est plus importante que le droit français, ou encore qu’une majorité pense que les filles devraient porter un foulard à l’école. Les musulmans français, cependant, sont beaucoup plus laïques que l’Américain moyen. Aux États-Unis, 46% des Américains veulent que la Bible soit une source de législation, et 9% veulent qu’elle soit la seule source.

Au premier tour de l’élection présidentielle, la majorité des électeurs musulmans ont voté pour Jean-Luc Mélenchon, tandis qu’un quart d’entre eux ont soutenu Macron. De nombreux leaders musulmans ont préconisé de voter pour le moindre mal. Même certains dirigeants du mouvement traditionnellement salafiste, qui se sont alarmés de la montée du Front national, ont exhorté à participer aux élections. « Nous devons protéger la France du danger de l’extrémisme de droite » disait aussi Amar Lasfar.

Le Pen a fait des attaques contre les musulmans et les immigrants (probablement la même chose dans son esprit), une pièce maîtresse de sa campagne. Elle a parlé de la nécessité d’aller dans les mosquées fondamentalistes. Son message était « la France Pour les Français ! » Sous entendu que les musulmans français et les autres citoyens du patrimoine africain et asiatique ne sont pas de vrais français.

Le multiculturalisme français est en partie un héritage de cet impérialisme très français dans lequel l’extrême droite reste fier. Pourtant, Le Pen était plein d’éloges pour l’Empire français, composé en grande partie de sujets musulmans et bouddhistes et qui soutenait que l’Algérie était « le sol français ». En 1958, Charles de Gaulle avait même cherché à transformer l’Empire français en États-Unis multiculturels de la France, dans lesquels l’Algérie et l’Afrique de l’Ouest deviendraient des provinces, et leurs habitants des citoyens français. Le multiculturalisme français n’est pas seulement le résultat de la mondialisation ou de la politique d’immigration, mais est plutôt un héritage de cet impérialisme français dont les racistes sont si fiers.

ven. 28 Rabi' 2
الجمعة 28 ربيع الآخر

Articles récents
la chine augmente ses elevages de porcs et force les ouighours a en manger
reprise des 5 prieres quotidiennes et de la priere du vendredi dans les mosquees
des actes contraires a lislam pour defendre lislam et les musulmans
attentat de la mecque en 1979 les musulmans sont aussi victimes du terrorisme
le boycott des produits francais suite aux commentaires de macron sur lislam
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Questions réponses sur l'islam
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2021