Le boycott des produits français suite aux commentaires de Macron sur l’islam

Plusieurs associations professionnelles arabes ont annoncé un boycott des produits français, en réponse aux récents commentaires du président Emmanuel Macron sur l'islam. Les hashtags tels que les #BoycottFrenchProducts en anglais et l'arabe #NeverTheProphet ou encore "إلا رسول الله" ont été utilisés dans des pays comme le Koweït, le Qatar, la Palestine, l'Égypte, l'Algérie, la Jordanie, l'Arabie saoudite et la Turquie.
le boycott des produits francais suite aux commentaires de macron sur lislam
Crédit d'image : YASSER AL-ZAYYAT AFP
Publié le 27 octobre 2020, par Samir | 12 h 25 min
Temps de lecture : 4 minutes

Les commentaires d’Emmanuel Macron, en plus de son soutien aux médias satiriques publiant des caricatures du prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam), ont conduit à une campagne sur les réseaux sociaux appelant au boycott des produits français des supermarchés des pays arabes et de Turquie. Le Mufti du Sultanat d’Oman appelle carrément les musulmans à retirer tous leurs capitaux des entreprises françaises.

Au Koweït, le président et les membres du conseil d’administration de la société coopérative Al-Naeem, qui regroupe une soixantaine de sociétés, ont décidé de boycotter tous les produits français et de les retirer des rayons des supermarchés. L’association Dahiyat at-Thouhr a fait le même pas en déclarant: « Sur la base de la position du président français Emmanuel Macron et de son soutien aux caricatures offensives contre notre cher prophète, nous avons décidé de retirer tous les produits français du marché et des succursales jusqu’à nouvel ordre. » Plus de 400 agences de voyages ont aussi suspendu leurs vols vers la France.

Au Qatar, la société Wajbah Dairy a annoncé un boycott des produits français et s’est engagée à fournir des alternatives, selon leur compte Twitter. Al Meera Consumer Goods Company, une société par actions qatarie, a annoncé sur Twitter: « Nous avons immédiatement retiré les produits français de nos rayons jusqu’à nouvel ordre. »

« Nous affirmons qu’en tant qu’entreprise nationale, nous travaillons selon une vision cohérente avec notre vraie religion, nos coutumes et traditions établies, et d’une manière qui sert notre pays et notre foi et répond aux aspirations de nos clients. » L’Université du Qatar a également rejoint la campagne. Son administration a reporté indéfiniment un événement de la Semaine culturelle française, invoquant « l’abus délibéré de l’islam et de ses symboles ».

L’université ajoute que tout préjugé contre les croyances, les valeurs sacrées et les symboles islamiques est « totalement inacceptable, car ces infractions portent atteinte aux valeurs humaines universelles et aux principes moraux les plus élevés que les sociétés contemporaines considèrent hautement ».

Aux Etats-Unis, d’influents imams et prédicateurs comme le Dr. Omar Suleiman ou le Cheikh Khalid Yasin, appellent également la communauté musulmane à boycotter tous les produits français. Des mouvements similaires sont également visibles au Maroc, en Algérie, en Tunisie.

Au Moyen-Orient, le Conseil de coopération du Golfe (CCG) a qualifié les déclarations de Macron d ‘« irresponsables » et a déclaré qu’elles visent à répandre une culture de haine parmi les peuples. « À un moment où les efforts doivent être dirigés vers la promotion de la culture, de la tolérance et du dialogue entre les cultures et les religions, de telles déclarations rejetées et des appels à la publication d’images insultantes du Prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam)sont publiés», a déclaré le secrétaire général du conseil, Nayef al-Hajraf. Il a appelé les dirigeants mondiaux, les penseurs et les leaders d’opinion à rejeter les discours de haine et le mépris des religions et de leurs symboles, et à respecter les sentiments des musulmans, au lieu de tomber captifs de l’islamophobie.

Vendredi dernier, l’Organisation de la coopération islamique (OCI) a condamné ce qu’elle a qualifié d’attaque continue de la France contre les musulmans en insultant des symboles religieux. Le secrétariat de l’organisation basée à Djeddah a déclaré dans un communiqué qu’il était surpris de la rhétorique politique officielle de certains responsables français qui offensent les relations franco-islamiques et alimentent des sentiments de haine pour les gains des partis politiques.

Quel impact sur les sociétés françaises ?

« Les appels au boycott sont sans aucun objet et doivent cesser immédiatement, de même que toutes les attaques dirigées contre notre pays, instrumentalisées par une minorité radicale », a déclaré le Ministre des Affaires étrangères. A moins que ce boycott ne dure longtemps, son impact économique ne sera que très limité, d’autant que le Ministre de l’Economie Bruno Le Maire a dores et déjà affirmé qu’il aidera les entreprises en difficultés.

D’un point de vue politique, c’est sans doute pour marquer le coup et le mécontentement vis à vis de cet archenement à vouloir caricaturer le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam). Ce boycott place la France au centre de l’attention.

L’avis du CFCM et du recteur de la Mosquée de Paris

Le recteur Chems-eddine Hafiz a condamné les appels au boycott des produits français. « Je condamne fermement les appels au boycott des produits français. Ils émanent de ceux qui ont toujours instrumentalisé l’islam à des fins politiques », a écrit Hafiz sur son compte twitter. Il appelle « à la vigilance de tous les musulmans face à cette propagande mensongère visant à discréditer notre pays, la France », a-t-il ajouté.

Même son de cloche du côté du CFCM avec Mohamed Moussaoui qui les musulmans de France à « défendre les intérêts de notre pays face à la campagne de boycott visant les produits français. Face aux appels de la discorde, nous devons œuvrer de toutes nos forces pour un dialogue respectueux entre les peuples et les nations ».

 

dim. 14 Rabi' 2
الأحد 14 ربيع الآخر

Articles récents
attentat de la mecque en 1979 les musulmans sont aussi victimes du terrorisme
le boycott des produits francais suite aux commentaires de macron sur lislam
que passe il entre erdogan et macron
islam plus de 50 mosquees et associations interpellent le president emmanuel macron
egypte al azhar qualifie les propos de macron sur lislam et le separatisme de racistes
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Questions réponses sur l'islam
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2020