Juif ou sioniste, quelle différence entre le sionisme et le judaïsme ?

A l'heure où une proposition de loi pour interdire l'antisionisme se prépare, la confusion règne chez beaucoup de gens qui ne connaissent pas la différence entre le sionisme et le judaïsme.
juif ou sioniste quelle difference
Crédit d'image : nkusa.org
Publié le 2 mars 2019, par Samir | 4 h 37 min
Temps de lecture : 3 minutes

Il y a une grande différence entre le sionisme et le judaïsme. Le judaïsme correspond à la religion juive tandis que le sionisme définit la philosophie d’un État juif exclusif, l’Etat d’Israël. Cette dernière vision fondamentaliste est critiquée au sein même des juifs, qu’ils soient religieux ou non.

Tous les sionistes sont juifs, mais tous les juifs ne sont pas sionistes. Il y a des juifs dans de nombreuses régions du monde. La plupart d’entre eux vivent en Israël et aux Etats-Unis. Tous les juifs croient au judaïsme, mais ils ne souscrivent pas à la vision radicale des sionistes. Le mouvement sioniste est né en Europe à la fin du 19e siècle dans le but de mettre fin à l’exil du peuple juif et de le renvoyer sur la terre sainte d’al Aqsa. Au début, ils trouvèrent très peu de soutien parmi la population juive, sous l’influence notamment des rabbins pour qui l’Etat d’Israël est contraire à la Thora.

Le judaïsme quant à lui, signifie simplement vivre selon les principes du livre sacré juif, la Torah, dans lequel l’homme vit tranquillement et dans la dignité, tout en observant les rituels juifs traditionnels ordonnés dans la Torah. Le sionisme, en revanche, parle de l’exclusivité des juifs et de leur droit sur la terre sainte.

Les pratiquants du judaïsme adoptent ainsi une approche plus nuancée de la vie. En revanche, un sioniste ne sait généralement que très peu d’informations sur l’origine et l’histoire du peuple juif, si ce n’est une notion assez fantaisiste.

Les adeptes du judaïsme ont souvent été persécutés par les nations européennes à travers les âges à cause de leur race. Il est étonnant de voir que les sionistes parmi les juifs manifestent le même genre de haine envers d’autres peuples, comme les palestiniens. C’est d’autant plus incroyable car les nations arabes ont toujours été très tolérantes à l’égard de la présence des juifs.

Peut-on critiquer le sionisme ?

Bien qu’il n’existe pas encore de loi condamnant l’antisionisme, la jurisprudence française a déjà condamné un prévenu à 8 mois d’emprisonnement avec sursis pour avoir critiqué le sionisme. Comme le précise une décision de la cour d’appel de Paris du 2 avril 2009, il est permis de critiquer la politique d’un État et l’idéologie d’un gouvernement, en l’occurrence celui d’Israël. Mais quand la critique se transforme en stigmatisation de la communauté juive, en jouant sur les mots et les amalgames, on se rend coupable de racisme.

Qu’est-ce que l’antisémitisme ?

L’antisémitisme est une forme de racisme, tout comme le racisme envers les noirs, les chrétiens, les arabes, les musulmans ou n’importe quelle autre communauté, religieuse ou non. L’antisémitisme est aussi synonyme de haine envers les juifs. Toutefois, il est fréquent de se voir taxer d’antisémite dès lors que l’on critique l’état sioniste d’Israël.

Aussi, l’expression souvent entendue : « le racisme n’est pas une opinion, c’est un délit », n’est pas juridiquement exacte. En effet, aucune opinion, tant qu’elle n’est pas exprimée publiquement, ne peut être poursuivie. En revanche, les manifestations de racisme à travers des propos ou des actes motivés par ce sentiment raciste sont sanctionnées. Il faut donc qu’un acte soit commis ou que des propos soient tenus pour tomber sous le coup de la loi, et non pas seulement le penser.

Cependant, si quelqu’un a des opinions racistes, même si elles ne se manifestent pas extérieurement, ferait mieux de revoir sa manière de penser.

En islam, toute forme de racisme est condamnée sans exception, même l’antisémitisme, n’en déplaise aux détracteurs qui cherchent à monter les communautés les une contre les autres et veulent faire croire que les musulmans détestent les juifs.

Les nations arabes ont toujours été très tolérantes à l'égard de la présence des juifs, et ce depuis l'arrivée de l'islam. Cliquez pour tweeter
jeu. 18 Safar
الخميس 18 صفر



Articles récents
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Annuaire des mosquées
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2019