Des musulmans soutiennent les victimes juives d’attentats et réparent leurs tombes profanées

Un ancien résident musulman de Knoxville a recueilli plus de 210 000 euros pour aider les victimes juives après la fusillade à Pittsburgh. Un effort soutenu par l'intérêt des célébrités et les médias sociaux.
des musulmans soutiennent les victimes juives dattentats et reparent leurs tombes profanees
Crédit d'image : launchgood.com
Publié le 11 novembre 2018, par Samir | 1 h 21 min
Temps de lecture : 3 minutes

CelebrateMercy, fondé en 2013 par Tarek El-Messidi, diplômé de l’Université du Tennessee, est une organisation à but non lucratif. Le 27 octobre dernier, dans les heures qui ont suivi l’attentat dans la synagogue « Tree of Life » à Pittsburgh qui a fait 11 morts, CelebrateMercy a lancé sa campagne de financement. Elle visait à fournir une aide financière aux familles des victimes pour couvrir les frais de funérailles, les factures médicales ou d’autres besoins. « Nous souhaitons répondre au mal par le bien, comme le demande notre foi, et envoyer un puissant message de compassion par l’action », a déclaré la campagne « Lancer le bien ».

Son message a retenti. « Les musulmans s’unissent pour la synagogue de Pittsburgh » a atteint son objectif initial de 25 000 dollars en seulement 6 heures. Face au flux d’argent entrant, la campagne a revue à la hausse 4 fois son plafond. Le dernier objectif de 150 000 dollars a été atteint en 2 jours. Les fonds ont été remis aux familles. Au total, 5 820 donateurs ont donné 238 634 dollars, soit 9 fois l’objectif initial de 25 000 dollars. L’argent restant servira à influer sur les relations à long terme entre juifs et musulmans et à favoriser la collaboration, le dialogue et la solidarité entre juifs et musulmans.

El-Messidi a déclaré que son association est en train de décider quels projets financer. « Ce sera comme donner des subventions. Nous n’avons jamais occupé ce poste auparavant. Nous avons toujours demandé de l’argent. » Le président, 38 ans, vit à Chicago et a vécu à Philadelphie et à Cincinnati. Il a grandi à Knoxville, est diplômé de la Farragut High School et a obtenu des diplômes de premier cycle et des cycles supérieurs de l’Université du Tennessee. En 2000-2002, il était président de l’association des étudiants musulmans de l’Université et président de la communauté musulmane de Knoxville en 2005.

Une idée inspirée par la Sounna

« La communauté musulmane est très petite à Knoxville et la plupart de mes amis qui fréquentent les écoles publiques étaient chrétiens. » Ayant des amis qui parlaient ouvertement de leur foi chrétienne et de leur relation avec Jésus, il décida d’en apprendre davantage sur sa religion musulmane. « Cela m’a donné envie de savoir qui suis-je au milieu de cet océan », a-t-il déclaré.

La campagne CelebrateMercy a été inspirée par un enseignement du prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, qui lorsqu’un cortège funèbre juif passa auprès de lui, il se leva en signe de respect. Quand ses compagnons lui ont demandé pourquoi il avait fait cela, il a répondu : « N’est-ce pas une âme humaine ? »

7500 lettres de condoléances

Unis pour Pittsburgh n’est pas la première campagne d’El-Messidi pour aider les Juifs. En février 2017, il a co-organisé un financement participatif demandant à des musulmans américains de donner pour réparer des cimetières juifs vandalisés à Saint-Louis et à Philadelphie. Cette campagne a permis de recueillir plus de 160 000 dollars en une semaine et d’attirer l’attention des médias internationaux.

Son premier effort de bienveillance en masse est survenu après que l’Ambassadeur des États-Unis, Chris Stevens, été tué en 2012 à Benghazi, en Libye, par des extrémistes musulmans. El-Messidi a demandé aux musulmans de répondre au « mal par le bien » et d’écrire des lettres de condoléances à la famille de Stevens. Le résultat était environ 7 700 lettres de musulmans dans 115 pays.

Quid des musulmans de France ?

En France, les choses commencent à bouger malgré que la communauté musulmane associative demeure assez mal organisée. Il serait judicieux de lancer des campagnes de financement pour venir en aide aux victimes juives ou chrétiennes des actes terroristes commis soit disant « au nom de l’islam ». Or, beaucoup de musulmans sont gênés, voir dérangés, à l’idée de donner de l’argent qui pour aider les victimes juives ou chrétiennes. L’élan de solidarité apaise les cœurs et renforce l’union citoyenne face au fléau du terrorisme. Les messages de soutien sont aussi les bienvenus. Il n’y a aucun mal à cela, bien au contraire. Faut-il rappeler que l’islam est du côté des opprimés et des victimes d’injustices, peu importe leurs confessions ou couleurs de peau ?

mar. 20 Dhoul Qi'dah
الثلاثاء 20 ذو القعدة

Articles récents
understanding allah y barek
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Questions réponses sur l'islam
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2024