Avertissement aux parents qui obligent leurs jeunes enfants à faire le Ramadan même à l’école

De nombreux échos parviennent de parents qui forcent leurs enfants à faire le Ramadan. C'est pourtant totalement contraire aux enseignements de l'islam et les risques encourus peuvent aller jusqu'au placement des enfants en famille d'accueil, du moins en France.
avertissement aux parents qui obligent leurs jeunes enfants a faire le ramadan meme a lecole
Crédit d'image : thedailycrisp
Publié le 11 mai 2019, par Samir | 16 h 18 min
Temps de lecture : 3 minutes

Malheureusement, certains parents forcent leurs petits enfants à faire le Ramadan. Ils vont à l’école fatigués et n’arrivent pas à se concentrer comme d’habitude. Pire encore lorsque cela tombe avec un jour où ils pratiquent une activité sportive, conduisant parfois aux malaises des enfants. Et quand leurs professeurs les interroge, comme c’est de plus en plus souvent le cas, ils disent qu’ils sont forcés à jeûner. C’est là que les problèmes commencent… Beaucoup de parents ont eu des sueurs froides quand ils sont passés tout près du placement de leurs enfants en famille d’accueil. D’autres n’ont pas eu de deuxième chance.

En islam, aucune charge ne pèse sur l’enfant non-pubère, on dit qu’il n’est pas encore « moukallaf », c’est à dire que son compteur de mauvaises actions n’a pas encore démarré officiellement. Dans un hadith rapporté par at-Tirmidhi, le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) a dit : « La plume est levée pour 3 (personnes) : le dormeur jusqu’à ce qu’il se réveille, le jeune enfant jusqu’à ce qu’il atteigne la puberté et le fou jusqu’à ce qu’il retrouve la raison. »

Forcer un enfant à jeûner est interdit en islam d’une part, et cela peut vous poser de gros problèmes avec la justice d’autre part, allant jusqu’à la prise en charge de vos enfants par des familles d’accueil. Pour se protéger, certains parents n’hésitent pas à filmer leurs enfants ou les prendre en photo en train de manger le matin et le midi, dans le cas où l’enfant ne se sentirait pas bien à l’école et que ses réactions soient assimilées à celles d’un jeûneur.

Malgré tout, il arrive que des enfants demandent à leur parents s’ils peuvent faire le Ramadan, souvent pour imiter les grands. Demandez à son médecin s’il peut les autoriser à jeûner sous votre surveillance les jours où ils n’ont pas école. Dans ce cas, encouragez-les et expliquez leur pourquoi ils jeûnent.  Si l’enfant dit ressentir la faim ou la soif, donnez-lui à boire ou à manger, même s’il ne reste qu’une heure avant la rupture du jeûne, ce n’est pas grave. Inutile de le réprimander. Cela ne doit pas rester une mauvaise expérience pour lui. C’est important pour plus tard.

Concernant son alimentation, assurez-vous que votre enfant boit suffisamment de liquides pour maintenir son hydratation, en particulier l’eau. Limitez leurs boissons contenant du sucre ou des boissons diurétiques comme les sodas, le thé noir et le café. Conservez la malbouffe et les aliments frits hors de portée. Les aliments transformés bien que parfois savoureux, ne peuvent qu’augmenter leur soif. Les aliments frits peuvent également entraîner de la fatigue et un gain de poids malsain. Au lieu de boissons gazeuses, demandez à votre enfant de manger des dattes ou de boire du jus de fruits frais pour reconstituer les réserves de son corps après un jeûne. Encouragez votre enfant à manger des aliments fibreux. Les produits laitiers à faible teneur en matières grasses tels que le yaourts et fromages facilitent la digestion de part les ferments lactiques qu’ils contiennent.

Le jeûne des enfants dans le judaïsme

Dans la religion juive, il est interdit à l’enfant de jeûner Yom Kippour avant 9 ans. Entre 9 et 10 ans, il est encouragé à décaler de 2 heures sa prise de petit déjeuner et déjeuner. Mais à partir de 11 ans jusqu’à 13 ans, il a l’ordre, à titre rabbinique, de jeûner. C’est à dire qu’il n’a pas pour ordre de conclure son jeûne jusqu’à la fin de la journée. Arrivé à 13 ans, 12 ans pour les filles, il est obligé de jeûner à titre thoraique, si les signes de la puberté apparaissent sur lui.

Le jeûne des enfants dans le christianisme

Nous n’avons pas trouvé de sources fiables concernant le jeûne des enfants dans la religion chrétienne. Ce qui est sûr, c’est que sur le site officiel de l’église catholique, un livre (Le Carnet de carême) sur la carême des enfants destinés aux 7-12 ans est mis en avant, dans lequel on explique aux enfants l’importance du Carême.

dim. 21 Ramadan
الأحد 21 رمضان



Articles récents
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Annuaire des mosquées
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2019