Arabie Saoudite : future destination du divertissement ? Concert de rap, NBA, musée de cire, course de taureaux…

Le Royaume dévoile un programme de divertissement dans un contexte tendu afin de devenir l'une des 4 principales destinations asiatiques pour se divertir, pour divertir ou pour faire diversion.
arabie saoudite future destination du divertissement concert de rap nba musee de cire course de taureaux
Crédit d'image : KSA Customs
Publié le 24 janvier 2019, par Samir | 2 h 47 min
Temps de lecture : 4 minutes

Les aspirations de divertissement de l’Arabie saoudite sont censées générer plus de revenus que le pétrole. Actuellement, les réserves de barils sont évaluées à 268 milliards, soit de quoi tenir encore 70 ans au rythme de 10 millions de barils par jour. Ses réserves de gaz atteignent environ 9206 milliards de m3.  Ils ne manquent donc pas d’argent.

C’est dans ce contexte que l’autorité générale du divertissement (GEA) a annoncé son intention de transformer le royaume conservateur du Golfe en une plaque tournante du divertissement, dans le but de générer des milliards de dollars de revenus, en dépit de l’impact souvent négatif de ces divertissements sur les musulmans saoudiens.

Enjoy Saudi, véritable tournant ou simple diversion ?

L’Arabie saoudite a connu des conditions économiques difficiles ces dernières années, en partie à cause d’une longue période de chute des prix du pétrole. Riyadh a annoncé son intention de diversifier son économie, en s’éloignant des exportations de ressources naturelles vers les énergies renouvelables et le secteur de la technologie, dans le cadre du plan « Vision 2030 », piloté par le prince héritier saoudien.

Sous sa nouvelle identité de marque, une nouvelle plate-forme d’événements appelée « Enjoy Saudi », a vu le jour. Dirigée par Turki ach-Cheikh, elle prévoit d’organiser un événement similaire à la course au taureau en Espagne et espère accueillir le rappeur Jay Z, entre autres. La stratégie vise à positionner le Royaume parmi les 4 principales destinations de divertissement de la région asiatique et parmi les 10 meilleures au monde », selon un communiqué de presse.

Le détail du programme

Parmi les événements sportifs prévus, il y aura un match de NBA, bien qu’aucun détail n’ait été fourni sur les équipes qui participeront et quand. Les anciennes stars du foot comme David Beckham et Zinedine Zidane seront également de la partie, certainement gavés à coup de millions de dollars comme c’est coutume dans la région.

Il est également prévu de reconstituer la célèbre course de taureaux à Pampelune en Espagne. Les musiciens Jay Z, DJ Khaled et le chanteur saoudien Mohammed Abdu doivent également se produire, bien qu’aucune date n’ait été fixée. Le musée de cire Madame Tussaud à Londres ouvrira également ses portes, selon Turki ach-Cheikh.

Des magiciens sont aussi sur le point de se produire malgré le fait que la sorcellerie dont usent certains magiciens comme Dynamo, soit un crime punissable de la peine de mort. En 2008, un voyant libanais célèbre dans le Moyen-Orient, a été arrêté par l’Arabie saoudite sous le chef d’accusation de sorcellerie. Il a été reconnu coupable et condamné à être exécuté en 2010, mais a par la suite bénéficié d’un sursis à exécution.

Dans le même temps, des savants saoudiens sont muselés et emprisonnés

En parallèle, les arrestations de savants religieux saoudiens continuent. Dimanche dernier, nous avons appris le décès de Cheikh Ahmed al-Amari (rahimahoullah), ancien doyen du Coran à l’Université islamique de Madinah, plus de 5 mois après son arrestation. Il avait été arrêté à son domicile en août, dans le cadre d’une répression qui incluait également l’arrestation de l’un de ses proches collaborateurs, l’érudit musulman Safar al-Hawali. Al-Hawali, âgé de 68 ans, a quand à lui été arrêté peu après avoir publié un livre de 3 000 pages incluant des attaques contre le prince héritier et la famille royale saoudienne au pouvoir pour leurs liens avec Israël.

Les prédicateurs islamiques Awad al-Qarni, Farhan al-Malki et Moustafa Hassan font aussi partie des personnes emprisonnées. La liste est longue et n’est pas prête de s’arrêter. En effet, l’Arabie saoudite, qui interdit les manifestations publiques et les partis politiques, est le théâtre d’une répression massive des dissidents, des dizaines de chefs religieux, d’intellectuels et de défenseurs des droits des femmes.

Cela a suscité de vives critiques des saoudiens qui s’opposent aux changements du prince héritier comme les plages de luxe où les femmes sont autorisées à porter des bikinis ou des soirées DJ permettant aux femmes de s’habiller à leur guise sans hijab.

Le cas du Cheikh Saoud Shouraim

La fermeture du compte Twitter l’été dernier d’un des plus anciens imams de La Mecque, le cheikh Saoud ash-Shouraim, en est l’amère illustration. Contrairement aux autres savants, il est impensable pour Riyadh de le mettre en prison au risque de subir une vague de protestations inédite dont seul Dieu sait où elles mèneront.

Shouraim est connu pour faire entendre sa voix contre les politiques de la famille royale saoudienne qui, d’après lui, ne vont pas dans le bon sens. Il a publié de nombreux commentaires sur des questions politiques et sociales dans le royaume et a critiqué ce qu’il pense être des violations de l’enseignement islamique. En conséquence, son compte Twitter a été supprimé par les autorités.

Shouraim est un érudit perçu comme un atout hautement qualifié et fiable. Universitaire de haut niveau, il a été doyen et professeur spécialisé à l’Université Oum al-Qoura de Makkah. En raison de ses connaissances approfondies dans le domaine de la jurisprudence islamique, il est également juge à la Haute Cour de la ville sainte.

Le divertissement en Arabie saoudite est censé générer plus de revenus que le pétrole. Actuellement, les réserves de barils sont évaluées à 268 milliards, de quoi tenir encore 70 ans. Cliquez pour tweeter
mer. 14 Dhoul Qi'dah
الأربعاء 14 ذو القعدة



Articles récents
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Annuaire des mosquées
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2019