la savant dont la science ne lui est pas benefique

Le savant dont la science ne lui est pas bénéfique

Sachez que les joutes et les controverses instituées dans le but de l’emporter et de montrer sa fierté et sa vantardise sont la source des caractères les plus vils. Celui qui s’y adonne n’est pas à l’abri de l’orgueil en raison du mépris de ses adversaires, de la fatuité, en … [lire la suite]

les sciences louables

Les sciences louables

Le but, à travers la recherche de la science, qui est une obligation individuelle, est de connaitre ce qui incombe à chacun. Les sciences louables sont classées en 2 catégories. Il y a d’abord la science extrêmement louable. Plus on en possède, mieux c’est. Il s’agit de la connaissance d’Allah, … [lire la suite]

larme du musulman cest son cerveau pour reflechir

L’arme du musulman, c’est son cerveau pour réfléchir

L’être censé est celui dont les idées, les pensées et les soucis convergent vers tout ce qui lui sera d’un intérêt probant, aussi bien dans ce bas monde que dans l’au-delà. Quand les idées s’encombrent dans sa tête, il donnera la priorité à la plus importante pour ne pas laisser … [lire la suite]


Rappels sur la Science en Islam

(sallallahou 'alayhi wa sallam) a dit : « Le mérite du savant sur le dévot est semblable à celui de la lune au cours d'une nuit de pleine lune sur l'ensemble des autres planètes. Les savants sont les héritiers des prophètes. Or les prophètes n'ont laissé en guide d'héritage ni dinar, ni dirham, mais seulement la science. Celui qui s'adonne à la science s'assure d'une grande chance. »