Sourate Les Fibres | 111

Nombres de versets 5
Type de sourate Mecquoise

La sourate Al Masad est une sourate de type Mecquoise composée de 5 versets. Dans le Coran, elle se situe entre sourate An-Nasr et sourate Al Ikhlâs. Vous pouvez lire la sourate Les Fibres en français et en arabe sur cette page.

Lire Sourate Al Masad

A propos de sourate Al Masad :

Origine du Nom de sourate Les Fibres

Egalement appelée sourate Al-Lahab, du fait du nom de Abou Lahab cité au début de la sourate, la sourate al-masad tire son nom du dernier mot de cette sourate.

Période de révélation de sourate Al Masad

Bien que les commentateurs n'aient pas contesté qu'il s'agissait d'une sourate mecquoise, il est cependant difficile de déterminer dans quelle phase de la vie à La Mecque elle a été révélée précisément. Cependant, compte tenu du rôle et de la conduite d'Abou Lahab contre le message de vérité du prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam), on peut supposer qu'il a dû être révélé à l'époque où il avait transgressé toutes les limites de sa folle hostilité envers lui, et son attitude devenait une obstruction sérieuse à la propagation de l’islam.

Points importants dans sourate Les Fibres

  • Allah a maudit Abu Lahab et sa femme qui étaient les adversaires du prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) en leur promettant l'Enfer de leur vivant

Thématique de la sourate Les Fibres

C'est le seul endroit du Coran où une personne parmi les ennemis de l'islam a été condamnée par son nom, alors qu'à La Mecque ainsi qu'à Médine, après la migration, il y avait beaucoup de gens qui n'étaient en rien moins hostiles à l'islam que Abi Lahab. La question est, quel était le trait particulier du caractère de cette personne, qui est devenu la base de cette condamnation par son nom ? Il faut comprendre la société arabe de cette époque et le rôle que Abou Lahab a joué.

Selon Ibn Zaid, un jour, Abou Lahab a demandé au prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) : "Si j'accepte votre religion, qu'obtiendrais-je ? " Le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) a répondu: "Vous obtiendrez ce que les autres croyants obtiendraient." Il a dit: "N'y a-t-il aucune préférence ou distinction pour moi ?" Le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) lui répondu: "Que voulez-vous d'autre ?" Là-dessus, il a dit: "Que périsse cette religion dans laquelle moi et tous les autres peuples devrions être égaux et semblables ! " (Ibn Jarir).

A La Mecque, Abou Lahab était le voisin du prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam). Leurs maisons étaient séparées par un mur. Outre lui, d'autres voisins peu fréquentables étaient ses voisins; Ces personnes ne lui ont pas permis d'avoir la paix même dans sa propre maison. Parfois, quand il priait, ils plaçaient l'estomac de la chèvre sur lui. Parfois, lorsque la nourriture était cuite dans la cour, ils jetaient de la saleté sur la marmite. Le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) sortait et disait: "O Bani 'abdi Manaf, quel genre de voisinage est-ce ? " L'épouse d'Abou Lahab, Oumm Jamil (la sœur d'Abou Sufyan), s'était habituée à jeter des épines à sa porte pendant la nuit afin que, lorsque lui ou ses enfants sortaient de la maison à l'aube, ils ont des épines dans le pied. (Baihaqi, Ibn Abi Hatim, Ibn Jarir, Ibn Asakir, Ibn Hisham).

Avant la proclamation de la prophétie, 2 des filles du prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) étaient mariées à 2 fils d'Abou Lahab, Utbah et Utaibah. Abou Lahab a dit à ses 2 fils: "Je m'interdirais de vous voir et de vous rencontrer jusqu'à ce que vous divorciez des filles de Mouhammed (sallallahou 'alayhi wa sallam)." Alors, tous deux ont divorcé de leur femme. Utaibah en particulier devint si méchant dans sa méchanceté qu'un jour il vint devant le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) et lui cracha dessus, mais sa salive ne lui tomba pas dessus.

Le prophète a alors invoqué Allah : "O Dieu, soumets-le au pouvoir d'un chien parmi Tes chiens." Ensuite, Utaibah a accompagné son père dans son voyage en Syrie. Pendant le voyage, la caravane s'est arrêtée à un endroit qui, selon la population locale, était visité par des bêtes sauvages la nuit. Abou Lahab a dit à ses compagnons les Qourayshites : "Assurez la protection de mon fils car je crains la malédiction invoquée par Mouhammed sur lui." En conséquence, les gens ont fait asseoir leurs chameaux tout autour de lui et se sont endormis. La nuit, un tigre est venu, a traversé le cercle des chameaux et a dévoré Utaibah en le déchirant. Après la conquête de La Mecque, son frère Utbah a embrassé l'Islam et a prêté serment d'allégeance de la main du prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam).

La méchanceté d'Abou Lahab peut être jugée d'après le fait qu'après la mort du fils du prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) Qasim, son deuxième fils Abdoullah est également mort. Cet homme s'est précipité avec joie auprès des chefs de Qouraysh pour leur annoncer que le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) était devenu sans enfant cette nuit-là. Partout où le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) est allé prêché le Message de l'islam, cet homme l'a suivi et a interdit au peuple de l'écouter.

Au cours de la 7e année de la prophétie, lorsque tous les clans de Quraysh ont boycotté les Bani Hashim et les Bani al-Muttalib socialement et économiquement, Abou Lahab était le pilier de l'organisation. Ce boycott a duré 3 ans à tel point que les Bani Hashim et les Bani al-Muttalib ont commencé à mourir de faim. Cela n'a cependant pas bouleversé Abou Lahab. Quand une caravane marchande est arrivée à La Mecque et qu'une personne assiégée l'a approchée pour acheter de la nourriture, Abou Lahab criait aux marchands pour exiger un prix prohibitif, leur disant qu'il compenserait toute perte. Ainsi, ils exigeraient des tarifs exorbitants et le pauvre client devait rentrer les mains vides devant ses enfants affamés. Ensuite, Abou Lahab leur achetait les mêmes articles aux prix du marché.

En raison de ces mêmes méfaits, cet homme a été condamné par son nom dans cette sourate, et il y avait un besoin spécial. Lorsque le propre oncle du prophète le suivit et s'opposa à lui devant les arabes qui venaient pour le hajj de l'extérieur de La Mecque, ils considéraient qu'il était contraire aux traditions établies de l'Arabie qu'un oncle dénigre son neveu sans raison et porter publiquement de fausses accusations contre lui. Lorsque l'oncle du Messager a été mis publiquement à l'épreuve par la révélation des versets, les gens ont compris qu'il n'y avait pas de place pour la préférence familiale ou la partialité dans leur foi.

Sujets dans sourate Al Masad

  • versets 1 à 5 : malédiction d'Allah sur Abou Lahab et sa femme, les adversaires du prophète bien aimé (sallallahou 'alayhi wa sallam)

Lire Sourate Les Fibres en Français

Lire en Arabe | Lire en Français

سورة       المسد
بِسْمِ ٱللَّهِ ٱلرَّحْمَٰنِ ٱلرَّحِيمِ
تَبَّتْ يَدَآ أَبِى لَهَبٍۢ وَتَبَّ ﴿١﴾مَآ أَغْنَىٰ عَنْهُ مَالُهُۥ وَمَا كَسَبَ ﴿٢﴾سَيَصْلَىٰ نَارًۭا ذَاتَ لَهَبٍۢ ﴿٣﴾وَٱمْرَأَتُهُۥ حَمَّالَةَ ٱلْحَطَبِ ﴿٤﴾فِى جِيدِهَا حَبْلٌۭ مِّن مَّسَدٍۭ ﴿٥﴾

Lire sourate 110

Sourate 111 mp3

Lire sourate 112

sam. 10 Rabi' 1
السبت 10 ربيع الأول

Articles récents
la chine augmente ses elevages de porcs et force les ouighours a en manger
reprise des 5 prieres quotidiennes et de la priere du vendredi dans les mosquees
des actes contraires a lislam pour defendre lislam et les musulmans
attentat de la mecque en 1979 les musulmans sont aussi victimes du terrorisme
le boycott des produits francais suite aux commentaires de macron sur lislam
Contact | Mentions légales | A propos | Ressources | Blog | Glossaire | Questions réponses sur l'islam
Devenir musulman - Islam et terrorisme - Se convertir à l'islam - Prénom musulman - Roqya
English : al hamdulillah | Arabic : الحمد الله
al-hamdoulillah.com © 2021